Bac Giang (VNA) - Un Lim millénaire trône dans le complexe des vestiges historiques de Yên Thê, province de Bac Giang (Nord). Il vient d’être reconnu «Arbre patrimonial national».

Le Lim millénaire, fierté des villageois de Nghè, commune de Xuân Luong, district de Yên Thê, province de Bac Giang (Nord).

Le Lim (Erythrophleum fordii) est plus connu sous le nom de «bois de fer» du fait de son extrême solidité et de son imputrescibilité. Dans la commune de Xuân Luong, district de Yên Thê, province de Bac Giang, un arbre de cette noble espèce aurait 1.000 ans. Trônant dans le complexe des vestiges historiques de Yên Thê, il a été reconnu en février dernier «Arbre patrimonial du Vietnam».
    
Ce Lim de 45 m de haut affiche un diamètre de 2,75 m. Il faut six personnes se donnant la main pour en faire le tour.  «Cet arbre est l’un des plus vieux du Nord du pays et mérite à ce titre d’être reconnu arbre patrimonial», a estimé Nguyên Ngoc Son, vice-président du Comité populaire du district de Yên Thê.

Un témoin de l’histoire

La commune de Xuân Luong bénéficie de conditions pour développer l’écotourisme et le tourisme communautaire. Son Lim millénaire se trouve près de la pagode de Xuân Lung (classé monument historique et culturel au niveau provincial), dans le complexe des vestiges historiques liés à l’insurrection de Yên Thê (1884-1913), dirigée par le héros Hoàng Hoa Thám (1858-1913, appelé aussi le Dê Thám, un résistant vietnamien à la colonisation française).

Selon les personnes âgées du village de Nghè, commune de Xuân Luong, pendant la guerre contre les Français, le Lim était devenu un point d’observation et de liaison entre les révolutionnaires, dont Hà Thi Quê, Chu Duy Kinh.

«Nous sommes ravis du classement de notre Lim. Nous sommes aussi fiers parce que si cet arbre a pu être conservé, c’est grâce à la volonté de nos ancêtres», a confié Trân Van Ngo, 80 ans, de l’ethnie Cao Lan.-CVN/VNA