Cân Tho (VNA) – La justice a infligé lundi 24 septembre 2 ans et 3 mois de prison à un homme âgé de 42 ans pour «atteintes aux intérêts de l’Etat ou aux droits et intérêts légitimes des groupements ou des particuliers par abus de ses droits et libertés».

Doàn Khanh Vinh Quang à l’écoute de son verdict, le 24 septembre. Photo : VNA


Doàn Khanh Vinh Quang a été condamné par le Tribunal populaire de l’arrondissement de Ninh Kiêu de la ville de Cân Tho (Sud) sur le fondement de la clause 1 de l’article 311 du Code pénal de 2015, à l’issue d’un procès en première instance,  

Il lui était reproché d’avoir écrit, diffusé sur son compte Facebook «Quang Doàn» des articles et images qui dénaturent les politiques du Parti et de l’Etat vietnamiens, portent atteinte au Parti, à l’Etat vietnamiens et à l’Assemblée nationale du Vietnam, incitent les gens à organiser des manifestations. 

Cet homme a échangé des textos ayant un contenu opposable au Parti et à l’Etat de la République socialiste du Vietnam  avec un compte Facebook sous le nom de «Kenvin Vo». Ce dernier qui réside à l’étranger, lui a envoyé deux drapeaux de l’ancien régime de Saigon qu’il a accepté de hisser ces drapeaux pour saluer son arrivée au Vietnam.

Doàn Khanh Vinh Quang a reconnu les faits qui lui sont reprochés, faits qualifiés de dangeureux qui constituent selon le jury de graves atteintes à la sécurité politique, à la paix et à l’ordre sociaux, au prestige et au rôle dirigeant du Parti comme au prestige et au rôle de gestion de l’Etat. – VNA