Un Grec fait un don aux victimes de l'agent orange

Le Grec Kostas Sarantidis a fait don vendredi, de près de 70 millions de dongs à l'Association des victimes de l'agent orange/dioxine de Da Nang.
Le Grec Kostas Sarantidis a fait don vendredi, de près de 70 millions de dongs à l'Association des victimes de l'agent orange/dioxine de Da Nang.


Cette somme a pu être rassemblée grâce à la recette obtenue par les ventes de l'ouvrage qu'il a écrit sur les victimes vietnamiennes de l'agent orange, livre qu'il a publié et diffusé par ses propres moyens.


Cet homme, qui répond au nom vietnamien de Nguyen Van Lap, a offert la totalité de la recette provenant de l'achat de son oeuvre aux victimes vietnamiennes de l'agent orange.


Il fut engagé dans l'armée française et s'installa à Mui Ne, province de Binh Thuan (Centre).


Ayant été un témoin direct des criminalités atroces perpétrées par les troupes expéditionnaires françaises et de la domination pendant 40 ans de l'armée de Turquie en Grèce, son pays natal, il a quitté les troupes françaises et a rejoint les rangs de l'Armée populaire vietnamienne, au régime 803, de l'interzone N°5, en juin 1946.


Grâce à son esprit patriotique, il a l'honneur de devenir membre du Parti communiste vietnamien.


Lors de cette rencontre, l'Association des Femmes du Centre de déminage et d'environnement de la 5e zone militaire de Da Nang a offert 10 millions de dongs à l'Association des victimes de l'agent orange/dioxine de Da Nang.-AVI

Voir plus