Bangkok, 22 avril (VNA) - La Thaïlande a organisé dimanche 21 avril de nouvelles élections dans six bureaux de vote de cinq provinces, après la découverte d'irrégularités lors des dernières élections générales.

Dans un bureau de vote à Bangkok. Photo: Xinhua/VNA

Plus précisément, ces nouvelles élections ont eu lieu dans le district de Bang Kapi à Bangkok, le district de Khao Kho dans la province de Phetchabun, le district de Phits Phulam dans la province de Phitsanulok, le district de Maha Chana Chai dans la province de Lampang, et le district de Ko Kha dans la province de Lampang.

Le même jour, un membre de la Commission électorale thaïlandaise (CE) a déclaré que la CE avait reçu plus de 300 plaintes pour fraudes présumées aux élections générales, ajoutant que la plupart d'entre elles ne conduireraient pas à une nouvelle élection.

Selon les observateurs, le résultat de ces nouvelles élections ne modifiera pas considérablement les résultats officiels des élections générales qui seront annoncés le 9 mai prochain.

Le secrétaire général du parti Pheu Thai, Phumtham Wechayachai, a affirmé le 21 avril que son parti devrait avoir le premier droit de former un nouveau gouvernement, puisqu'il a remporté le plus grand nombre de sièges à la Chambre des représentants.

Selon les résultats préliminaires des élections, le parti Phalang Pracharat a remporté le deuxième plus grand nombre de sièges à la Chambre, mais le plus grand nombre de votes. 

Auparavant, la CE avait déjà ordonné le recomptage des votes dans deux bureaux de vote et l'organisation de nouvelles élections dans six autres bureaux de vote, car le nombre d'électeurs ne correspondait pas à celui des bulletins de vote.

Le dépouillement concerne deux bureaux de vote dans la province de Khon Kaen, tandis que la nouvelle élection est requise dans les bureaux de vote à Bangkok et dans les provinces de Lampang, Yasothorn, Petchaboon et Phitsanulok.-VNA