Photo d'illustration : VNA

Hanoï, 29 novembre (VNA) – L’Inde est l’un des fournisseurs de matières premières pour l’industrie textile au Vietnam. Cependant, le montant des échanges dans ce secteur est encore modeste. Plusieurs programmes de promotion ont ainsi été lancés.

Le 22 novembre, le consulat général d’Inde à Ho Chi Minh-Ville et l’Association vietnamienne du coton et de la filature (VCOSA – Vietnam Cotton & Spinning Association) ont organisé une rencontre entre des entreprises indiennes et vietnamiennes spécialisées dans le textile-habillement.

Selon le consul général d’Inde, K. Srikar Reddy, les exportations indiennes de textile-habillement vers le Vietnam ont atteint 555 millions de dollars pendant l’année fiscale 2017-2018, soit une hausse d’environ 42% par rapport à 2016-2017. Le consul général indien a indiqué que malgré cette forte croissance, il existait de grands potentiels inexploités pour les relations commerciales bilatérales dans ce secteur.

Aux termes de l’accord de libre-échange entre l’Inde et l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est) dont le Vietnam est membre, de nombreux fils et tissus en provenance d’Inde seront exemptés de droits de douane à partir du 1er janvier 2019. L’Inde pourra ainsi fournir aux entreprises vietnamiennes des matières premières  et des machines de qualité à des prix très compétitifs. Par ailleurs, les entreprises indiennes souhaitent coopérer avec des partenaires vietnamiens pour augmenter la compétitivité de leurs produits.

Shailesh Martis, représentant du Conseil indien de promotion des exportations de textiles et fils de coton (TEXPROCIL), a appelé les entreprises vietnamiennes à découvrir le grand marché indien, fort de 1,3 million de personnes, en investissant dans la production de fils, de tissus et d’habillement.

En 2017, les échanges commerciaux bilatéraux entre le Vietnam et l’Inde se sont chiffrés à 7,62 milliards de dollars, dont 3,75 milliards de dollars d’exportations vietnamiennes. Pendant les trois premiers trimestres de 2018, ils ont été estimés à 8,27 milliards de dollars, soit une hausse de 47% en un an. -VNA