​Hanoï (VNA) - Le vernissage de l’exposition "Les anciens éléments à renouveler" sur le rétablissement des estampes populaires de Hàng Trông, organisée par le groupe S-River, a eu lieu le 10 janvier à la librairie Cá chép (Carpe) à Hanoï.

La série des quatre estampes populaires de Hàng Trông intitulée "Tố nữ" (Les jeunes musiciennes) à l’exposition "Les anciens éléments à renouveler", qui a lieu du 10 au 25 janvier à la librairie Cá chép (Carpe) à Hanoï.

Les estampes populaires de Hàng Trông étaient anciennement incontournables chez les Hanoïens, particulièrement pendant la fête du Nouvel An lunaire - le Têt. Elles servaient principalement pour la décoration ou pour le culte. Cependant, l’époque moderne ne reconnaît pas à sa juste valeur ces estampes. D’ailleurs, Lê Dinh Nghiên est le dernier artisan pratiquant ce métier traditionnel.

C’est pour cette raison que le groupe S-River de la designer Trinh Thu Trang, avec l’aide de Lê Dinh Nghiên et de l'historien Phan Ngoc Khuê, a organisé une exposition d’estampes populaires de Hàng Trông intitulée "Les anciens éléments à renouveler", ayant lieu du 10 jusqu’au 25 janvier à la librairie Cá chép (Carpe) à Hanoï, en vue de présenter au public, plus précisément aux jeunes vietnamiens, leurs aspects esthétiques, historiques et culturels.

À la recherche du temps perdu

L’image du kirin dans une estampe populaire de Hàng Trông.

Professeure à l’Université d’architecture de Hanoï, la designer Trinh Thu Trang est une grande amoureuse des estampes populaires vietnamiennes. En 2017, elle a créé le groupe S-River, ainsi que le projet "Họa sắc Việt" (La couleur vietnamienne) qui cherche à remettre au goût du jour les estampes, les décorations et les peintures traditionnelles du Vietnam.

"Depuis 2013, j’ai commencé à collectionner environ 70 estampes populaires de Hàng Trông. Ainsi, j’ai décidé de partager ces œuvres au public, via la numérisation et l’exposition de celles-ci. Notre équipe a déjà publié une gravure-livre "Sắc Việt" qui aide les amateurs de culture vietnamienne à avoir accès à de belles archives !", a-t-elle partagé.

L’exposition "Les anciens éléments à renouveler" recout aux dernières technologies pour moderniser les estampes populaires de Hàng Trông. Le groupe S-River estime que le public pourra ainsi mieux comprendre les techniques d’autrefois.

"Ces estampes étaient fabriquées par les impressions xylographiques, puis colorées à la main par l’artisan Lê Dinh Nghiên. Seulement six couleurs étaient utilisées, mais chaque estampe reste toujours vivante et en bonne état", a insisté Trinh Thu Trang.

Les jeunes designers vietnamiens appelés à mettre en valeur la tradition

Les sneakers du groupe S-River qui utilisent les décorations de l’estampe Trê Coc (Clariidés et crapauds) de Hàng Trông.

Outre la présentation du rétablissement des estampes populaires de Hàng Trông, l’exposition "Les anciens éléments à renouveler" est aussi une belle occasion pour le groupe S-River de présenter ses nouveaux motifs qui sont inspirés des textures et des décorations traditionnelles.

Cette nouvelle tendance est également confirmée par Trinh Thu Trang. "Les membres de mon équipe sont majoritairement des étudiants designers. Maintenant, on utilise les estampes de Hàng Trông pour décorer des boîtes de biscuits ou des pots de confitures, mais aussi pour concevoir des vêtements ou certaines chaussures. À mon avis, c’est la meilleure façon pour que les jeunes mais aussi les enfants apprécient la beauté de notre tradition !".

Des jeunes amoureux de l'imagerie populaire vietnamienne à l’exposition.

Une conférence sur ledit sujet et sur la conservation des archives traditionnelles aura lieu le 13 janvier à 15h00 dans le même lieu, la librairie Cá chép (Carpe), au 115, rue Nguyên Thái Hoc.

L’exposition sera ouverte au public jusqu’au 25 janvier. -CVN/VNA