Hanoï (VNA) – Neuf œuvres ont été honorés lors de la cérémonie de remise du concours de création de produits de communication “Speak Up – Take Action” pour mettre fin à la violence à l'égard des femmes et des filles tenue le 5 octobre à Hanoï.

Le concours a été organisé par le Centre d'études et de sciences appliquées sur le genre - famille - femmes et adolescents (CSAGA), le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), l’Agence sud-coréenne de Coopération internationale (KOICA), l’ambassade des Pays-Bas au Vietnam, la Maison Anh Duong Quang Ninh et le journal Phu nu Viêt Nam (Femme vietnamienne).

Lors de la cérémonie de remise, Mme Naomi Kitahara, représentante en cheffe du FNUAP au Vietnam, a souligné que tout le monde pouvait contribuer à  l’objectif de mettre fin à la violence à l'égard des femmes et des filles.

Au Vietnam, plus de 90% des femmes victimes de violences physiques ou sexuelles de la part de leur conjoint n'ont recherché aucune aide.

"Nous devons travailler plus pour soutenir les victimes de violence, encourager les communautés à élever la voix, rompre le silence et bâtir une société ne tolérant pas les violences contre les femmes et les filles", a appelé Mme Kitahara.

Elle a exprimé sa conviction que chaque jeune serait une force pour mettre fin à la violence et s’orienter vers une société qui ne la tolère.

Mme Nguyen Van Anh, directrice du CSAGA, a estimé que la participation de nombreuses classes sociales et des âges différents à ce concours montre l’attention de la communauté accordée à la prévention de la violence contre les femmes et les filles. De nombreuses œuvres ont montré une voix et une action fortes, a-t-elle dit.

Cinq semaines après le lancement, du 20 août au 25 septembre, le concours a touché plus de 113 000 personnes, avec 26 000 likes, plus de 17 500 commentaires et 40 000 partages. Le comité d'organisation a reçu 105 œuvres dans les catégories photo/dessin, vidéo et groupe d'émoticônes. -VNA