Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc au Sommet du G20 à Osaka au Japon. Photo: VNA

Osaka (VNA) - Lors d’une conférence sur le climat et l'environnement tenue le 29 juin dans le cadre du Sommet du G20, à Osaka au Japon, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a lancé l'initiative visant à promouvoir la création d'un réseau mondial pour le partage de données de mers et d’océans et à s'orienter vers un cadre mondial de prévention des déchets plastiques pour l'océan bleu.

A propos de cette question, le dirigeant vietnamien a souligné que le changement climatique, la pollution de l'environnement, l'instabilité de la sécurité énergétique étaient les défis pour l’existence de l'humanité. Il a proposé aux pays de faire des percées, de mobiliser les ressources et de respecter leurs engagements en matière de climat et d'environnement.

Le Premier ministre a affirmé que le Vietnam avait strictement appliqué ses engagements dans l'Accord de Paris sur le changement climatique. Il a recommandé aux pays et à la communauté internationale de renforcer leur soutien pratique aux régions vulnérables, dont la région du delta du Mékong du Vietnam.

Il a souligné que les déchets plastiques dégradaient sérieusement l'écosystème marin. C’est une question brûlante du monde. Alors, il a demandé aux pays de s’associer pour mettre en place des institutions et des réglementations sur les mers et les océans afin de contrôler, réduire et prévenir les déchets plastiques océaniques. « Le Vietnam encourage la participation de toute la société au mouvement anti-déchets plastiques, tout en s'efforçant de ne pas utiliser les objets en plastique jetables d'ici 2025. », a-t-il précisé.

Le même jour, lors du débat sur le développement durable, les dirigeants du G20 ont affirmé l’engagement sur le développement des ressources humaines, l’éducation égale et inclusive, l’accélération de l’application des sciences et technologies, le soutien des pays en développement dans les domaines comme la réduction de la pauvreté, l’éducation, l’environnement, la santé, l’énergie.

En ce qui concerne les femmes, lors d’un débat, les dirigeants ont insisté sur l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes. Les pays du G20 se sont engagés à réduire les écarts entre homme et femme en matière d’emploi à 25% d’ici 2025, à renforcer l’éducation et la formation en faveur des filles, à mettre en œuvre l’initiative de financer les femmes entrepreneures.

Après deux jours de discussions, le Sommet du G20 a adopté une Déclaration des dirigeants du G20 affirmant la poursuite de la coopération et coordination dans les questions mondiales.

Le même jour, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc et sa suite sont allés visiter le consulat général du Vietnam à Osaka et ont rencontré des Vietnamiens dans cette localité japonaise. -VNA