Hanoi (VNA) - L’organisation américaine Roots of Peace (ROP) a reçu le prix Earth Ethics décerné par United Earth lors d’une cérémonie tenue  lundi 19 novembre à Hanoi.
 
Le Vietnam identifie le règlement des conséquences causées par les bombes, mines et munitions non explosées restées enfouies dans le sol comme une tâche urgente mais régulière et à long terme. Photo : VNA

Le vice-président et secrétaire général de l’Union des organisations d’amitié du Vietnam, Dôn Tuân Phong, a déclaré que cet événement visait à rendre hommage aux efforts déployés par ROP pour aider les populations du monde entier, y compris celles du Vietnam, à se remettre des conséquences de la guerre et de l’assainissement de l’environnement. 

Il a remercié United Earth, ROP et ses donateurs pour leur soutien aux zones frappées par la guerre au Vietnam par le biais de projets efficaces, indiquant que ces zones ont connu un développement stable et durable, en particulier dans la province centrale de Quang Tri.

Fondée et dirigée par Heidi Kuhn, ROP a lancé ses activités au Vietnam depuis 2009 en collaboration avec le Département de la coopération internationale du ministère de l’Agriculture et du Développement rural afin de piloter le programme «L’agriculture dans la région montagneuse du Vietnam» dans les provinces centrales de Quang Nam et Quang Tri. .

À Quang Tri, ROP a fait des efforts pour aider à surmonter les conséquences des mines et des bombes laissées par la guerre, transformant la province en un site propre et en créant des moyens de subsistance pour les habitants locaux.

Dans le cadre de ce programme, des centaines d’agriculteurs locaux ont été formés aux techniques de culture et à la conservation après récolte. Leurs revenus se sont également améliorés grâce à la plantation de bambous et à la pisciculture dans les zones pauvres.

À Quang Binh et à Thua Thiên-Huê, ROP a aménagé des jardins de cajuputs et de rotin, une usine de transformation du bois, et a cherché des débouchés pour les produits en papier en Europe et aux États-Unis.

L’organisation à but non lucratif a été créée en 1974 par Claes Nobel, descendant du créateur du prix Nobel Alfred Nobel. Le prix Earth Ethnics est destiné à honorer des organisations de l’environnement et des philanthropes exceptionnels du monde entier. 

Les bombes et mines non explosées abandonnés après les conflits du passé sont restées une menace quotidienne pour les populations et un casse-tête pour les gouvernements de nombreux pays du monde entier, y compris le Vietnam.

On estime que plus de 6,1 millions d’hectares de terres, soit 18,71% de la superficie nationale, sont contaminés par environ 800.000 tonnes de bombes, mines et d’engins non explosés (UXO), dispersés dans les 63 villes et provinces, notamment dans le Centre du pays.

Depuis 1975 à aujourd’hui, les bombes et les mines non explosées ont provoqué la mort de plus de 40.000 personnes et blessé 60.000 autres, dont beaucoup sont des soutiens de famille et des enfants. – VNA