La ville de Viêt Trì (province de Phú Tho, Nord) est depuis longtemps connue comme la région d’origine de la nation. C’est en effet là qu’était le cœur de l’ancienne capitale du Van Lang, le premier État du Vietnam.

La ville de Viêt Trì possède un grand nombre de patrimoines culturels matériels et immatériels, encore omniprésents dans ses villages et communes tels que vestiges archéologiques, architecturaux et révolutionnaires, fêtes traditionnelles, arts populaires... Les deux plus remarquables sont le Culte des rois Hùng et le hát xoan (chant printanier) de Phú Tho, reconnus patrimoines culturels immatériels de l’Humanité par l’UNESCO.

En particulier, le site historique du Temple Hùng - lieu de culte des rois fondateurs Hùng le plus important du pays - est devenu une destination spirituelle traduisant le fameux adage du peuple vietnamien : «Quand tu bois de l’eau, pense à la source». « Tout cela a permis d’affirmer les grandes valeurs historiques, culturelles, artistiques et humaines de Viêt Trì dans l’ensemble des patrimoines culturels de la terre de Phú Tho », estime Lê Hông Vân, président du Comité populaire de Viêt Trì.

Conscientes des potentialités de Viêt Trì, ces dernières années, les autorités municipales ont mis l’accent sur la réalisation d’un certain nombre de tâches stratégiques. Il s’agit de faire de Viêt Trì un pôle socio-économique et technoscientifique de la province comme de la moyenne région, une ville de festivités autour du label «Retour aux sources».

En 2012, malgré la conjoncture économique défavorable, la ville a obtenu des résultats satisfaisants dans divers domaines, dont une croissance économique de 7,39%, un revenu per capita a atteint plus de 31,6 millions de dôngs/an.

En plus du développement économique, la ville s’intéresse également à la promotion des activités socioculturelles. De nombreux secteurs ont réalisé des acquis importants, notamment dans l’éducation : généralisation de l’enseignement secondaire (en cours), standardisation du contingent d’enseignants, modernisation des infrastructures scolaires, amélioration de la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage. Le niveau de vie de la population ne cesse de croître.

Préserver le chant xoan