Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Le secrétaire général de l'Assemblée nationale (AN) et président du Bureau de l'AN Nguyen Hanh Phuc a présidé mardi matin une conférence de presse publiant les résultats de la 6e session de l’organe législatif.

Selon le secrétaire général adjoint de l'AN Hoang Thanh Tung, après 22,5 jours de travail, la 6e session de l'AN s'est clôturée, accomplissant le programme fixé avec plusieurs décisions importantes.

Lors de cette session, les députés ont élu le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam Nguyen Phu Trong au poste de président du Vietnam. Ils ont ratifié la proposition du Premier ministre sur la libération de Truong Minh Tuan de son poste de ministre de l'Information et de la Communication, et la nomination de Nguyen Manh Hung à ce poste.

Les députés ont étudié de nombreux rapports concernant les résultats de la mise en œuvre des résolutions de l'AN sur le plan de développement socio-économique, le budget d’Etat en 2018,  le bilan à mi-parcours de la mise en œuvre des plans quinquennaux 2016-2020 sur le développement socio-économique, la restructuration économique, les programmes ciblés nationaux, les investissements publics à moyen terme, le bilan de trois ans d'application des politiques d'assistance au développement socio-économique des régions montagneuses et peuplées de minorités ethniques...

L'AN a apprécié les efforts du gouvernement, des organes de tous échelons, de la communauté des entreprises et des habitants qui avaient abouti à des résultats importants dans de nombreux domaines.

Lors de cette session, l'AN a adopté des résolutions sur le plan de développement socio-économique de 2019, les prévisions budgétaires pour 2019, la répartition du budget d'État en 2019, l'ajustement du plan d'investissement public à moyen terme pour 2016-2020.

Les députés ont adopté les lois sur l’élevage, les cultures, la protection des secrets d'État, les forces de garde-côte, outre les versions amendées des lois sur la police populaire, l'amnistie, la prévention et le contrôle de la corruption. Ils ont également approuvé la loi sur les amendements et les compléments à des articles de la loi sur l'enseignement universitaire, la loi sur les modifications et les compléments à la législation en matière de planification. Ils ont en outre ratifié l’accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP). Les parlementaires ont donné leurs avis sur six autres projets de lois.

Des séances de questions-réponses consacrées aux résultats de la mise en œuvre des résolutions de l'AN sur la supervision thématique et les interpellations à partir du début de la XIVe législature jusqu'à la fin de la 4e session, ont été organisées.

Lors de la 6e session, les députés ont bien achevé le vote de confiance à 48 postes élus ou approuvés par l'AN. Ils ont également examiné des rapports sur la prévention et la lutte contre les criminalités, les violations de la loi, l'exécution des jugements en 2018, la lutte contre la corruption, le traitement des plaintes et dénonciations, les travaux du président de la Cour populaire suprême et du procureur du Parquet populaire suprême, etc.

Ils ont adopté la résolution de la 6e session de l'AN (XIVe législature). Ils ont décidé d'ajuster le programme d'élaboration des lois et ordonnances de 2019, de prolonger le programme expérimental de délivrance des visas électroniques (e-visa) aux ressortissants étrangers jusqu'en 2021, de confier au gouvernement l’élaboration d’une stratégie nationale sur l'utilisation du foncier jusqu'en 2045, de perfectionner le système juridique, les mécanismes et politiques pour mettre en œuvre la Résolution No36-NQ/TW sur la stratégie de développement durable de l'économie maritime pour 2030, vision pour 2045. -VNA