Hanoi (VNA) - Le Secrétariat du Comité central (CC) du Parti communiste du Vietnam (PCV), XIIe mandat, vient de promulguer une conclusion sur la poursuite de la mise en œuvre de la Directive 44-CT/TW. Cette dernière, qui a été adoptée le 20 juillet 2010 par le Secrétariat du CC du PCV (Xe mandat), porte sur le travail de promotion et de garantie des droits de l’homme dans la nouvelle conjoncture.

Dans cette conclusion, le Secrétariat du CC du PCV a affirmé qu’après huit ans de mise en œuvre de la Directive 44-CT/TW, le travail de promotion et de garantie des droits de l’homme a obtenu des résultats importants, contribuant de manière significative à stabiliser la situation socio-politique du pays, à accélérer le processus de développement national et d’intégration internationale.

Les acquis du Vietnam en matière de droits de l’homme ont été reconnus et vivement appréciés par la communauté internationale, notamment dans la réduction durable de la pauvreté et la garantie des droits des personnes vulnérables.

À noter que le Parti et l'État vietnamiens s’efforcent toujours de créer un fondement juridique complet afin de garantir le respect et l'application de ces droits.

Toujours dans sa conclusion, le Secrétariat du CC du PCV a demandé aux organismes du PCV à tous les échelons, aux collectivités locales et aux organisations populaires de poursuivre la mise en œuvre efficace de la Directive 44-CT/TW.

Il a jugé nécessaire de continuer à perfectionner l’État de droit socialiste et son système juridique, de rendre plus efficace l’application des règles relatives à la protection des droits de l’homme conformément à la situation réelle du Vietnam et aux conventions internationales dont le Vietnam est partie.

Le Secrétariat du CC du PCV a souligné l’importance d’accélérer la réforme judiciaire et administrative, de valoriser l’esprit de démocratie, de renforcer le travail de promotion et de garantie des droits de l’homme sur tous les plans, ainsi que de dynamiser la coopération internationale dans ce domaine. Il faut également améliorer l’efficacité du travail de propagande sur les acquis du Vietnam en matière de droits de l’homme, rejeter les informations dénaturées et fausses allégations sur la situation des droits de l'homme dans le pays. -NDEL/VNA