Un projet de centrale solaire dans la province de Binh Dinh. Photo: VNA

 

Hanoï (VNA) - L'Académie de politique nationale Hô Chi Minh a organisé lundi matin à Hanoï un colloque international intitulé "La coopération pour le développement Vietnam-Inde sur la sécurité énergétique dans le nouveau contexte".

Selon le prof.-docteur Nguyen Xuan Thang, secrétaire du Comité central (CC), président du Conseil de théorie du CC du Parti communiste du Vietnam (PCV) et directeur de l'Académie nationale de politique Ho Chi Minh, le Vietnam et l'Inde sont deux économies parmi les plus dynamiques en Asie et disposent d'un énorme potentiel de développement dans le secteur énergétique.

La coopération énergétique est le 3e des cinq piliers les plus importants du partenariat stratégique intégral entre le Vietnam et l'Inde. La coopération en ce domaine est mise en œuvre dans quatre secteurs fondamentaux que sont l'énergie nucléaire, le secteur gazo-pétrolier, l'énergie électrique et les énergies renouvelables.

Notamment, dans le secteur des énergies renouvelables, jusqu'en 2018, l'Inde comptait 176 projets au Vietnam cumulant un fonds d'investissement de 814 millions de dollars. Plusieurs grands groupes indiens tels que TATA, Adani, Suzlon ont investi dans les énergies renouvelables au Vietnam.

Ce colloque fut une précieuse occasion pour les gestionnaires  et experts des deux pays de discuter et d'analyser des contenus de coopération dans la sécurité énergétique, a déclaré Nguyen Xuan Thang.

Lors du colloque, l'ambassadeur d'Inde au Vietnam Parvathaneni Harish a souligné des résultats de coopération entre les deux pays ces derniers temps. Les échanges commerciaux ont atteint 14 milliards de dollars en 2018 et devraient atteindre 20 milliards de dollars en 2020. La coopération dans la politique, la défense, l'agriculture, l'éducation, les sciences et technologies, le tourisme ne cesse d'être renforcée. L'Inde demeure l'un des partenaires de développement le plus fiable du Vietnam.

Il s'est déclaré convaincu que la coopération dans la sécurité énergétique continuerait de se développer, notamment dans les énergies renouvelables. Cela contribuera à approfondir le partenariat stratégique intégral, pour la prospérité de chaque pays, pour la paix, la stabilité et le développement de la région comme du monde.

A cette occasion, les participants ont analysé la situation de la sécurité énergétique dans le nouveau contexte, notamment sous l'impact de la 4e Révolution industrielle, et proposé des suggestions pour la nouvelle politique de sécurité énergétique du Vietnam et de l'Inde. Ils ont également abordé les potentiels de coopération entre les deux pays, ainsi que les possibilités d'investissement de leurs entreprises dans ce domaine. -VNA