Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc (4e, droite) remet des prix aux auteurs primés. Photo: VNA

Hanoi, 21 juillet (VNA) – L’Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh a remis les prix du concours de création de chansons intitulé "Les fleurs immortelles", en l’honneur du 50e anniversaire de la victoire de Dông Lôc (24 juillet 1968).

La cérémonie a eu lieu vendredi 20 juillet dans la province centrale de Ha Tinh, en présence du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.

En plus de deux mois, le comité d’organisation a reçu 87 chansons. Dix ont été primées, dont un premier prix, un deuxième prix, un troisième prix et sept prix d’encouragement.

Le premier prix a été attribué au compositeur Ngoc Thinh et au parolier Ngoc Vuong pour la chanson "Une légende de chez nous" qui rend hommage aux héros et en particulier aux jeunes 10 filles héroïnes qui se sont sacrifiées à Dông Lôc.

A cette occasion, un programme artistique ayant pour thème "Les fleurs immortelles" a eu lieu avec la participation de nombreux chanteurs de renom.

Situé à 20 km de la ville de Hà Tinh, Dông Lôc était, pendant la guerre contre l’armée américaine, la porte de communication entre le Nord et la piste Hô Chi Minh. Les avions américains y ont largué une énorme quantité de bombes. Ce tronçon de route de moins de 20 km a été à lui seul la cible de 2.057 bombardements.

Une équipe de dix jeunes filles volontaires âgées de 17 à 22 ans, et dirigée par Vo Thi Tan, était chargée de la remise en état de la route pour assurer la circulation. Le 24 juillet 1968, malgré des bombardements répétés, elles étaient toujours à leur poste pour combler les cratères et remettre la route en état. À 16h30, lors d’un nouveau raid des bombardiers américains, les dix jeunes filles ont été tuées, la houe et la pelle en main.

Aujourd’hui, le carrefour de Dông Lôc a retrouvé sa verdure. Sur la colline, au milieu des pins et du chant des cigales, un monument a été érigé pour honorer les dix héroïnes.- VNA