Quang Tri (VNA) – La province de Quang Tri (Centre) a renforcé la surveillance satellitaire des bateaux de pêche, appliquant la directive Nº45/CT-TTg du 13 décembre 2017 du Premier ministre sur certaines tâches et solutions pour le retrait par la Commission européenne de son avertissement concernant la pêche illicite.
 
Le dispositif de surveillance S-Tracking promet d’améliorer l’efficacité du suivi, du contrôle et de la surveillance des bateaux de pêche. Photo : Internet

Destiné à lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN), ce système de surveillance par satellite des bateaux de pêche fournit à intervalles réguliers des données sur la position, la route et la vitesse des bateaux aux autorités de pêche, et permet de contrôler leur respect de la réglementation.

Les bateaux de pêche d’une longueur de plus de 24 mètres seront dotés d’un dispositif de repérage par satellite Movimar d’ici à juillet prochain, et ceux d’une longueur de plus de 15 mètres le seront à l’horizon 2020, a indiqué le secteur des produits aquatiques de Quang Tri.

En outre, la province a déployé l’application expérimentale d’un système de gestion des bateaux de pêche par téléphone par satellite et se prépare à équiper à titre d’essai les bateaux de pêche de Quang Tri du système de surveillance S-Tracking.

Depuis le début de cette année, les autorités locales ont contrôlé plus de 550 bateaux de pêche dont ils ont découvert et sanctionné 24 cas d’infraction. Elles ont également  sensibilisé les pêcheurs locaux à la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN).

Ces mesures ont commencé à faire sentir leurs effets comme nombre de propriétaires de bateaux de pêche ont exécuté sérieusement les règles sur l’enregistrement des bateaux, le journal de pêche. 

La Commission européenne avait adressé le 23 octobre 2017 un avertissement au Vietnam, par un "carton jaune", concernant l’insuffisance de ses mesures de lutte contre la pêche illicite, et laissé au pays la possibilité de prendre des mesures pour remédier à la situation dans un délai raisonnable.

Afin de répondre aux exigences européennes, le Vietnam a mis l’accent sur la traçabilité et le contrôle. Le gouvernement a mis en place un programme d’action pour obtenir la levée du "carton jaune", où sont impliqués les professionnels de la pêche des 28 provinces littorales du pays.

En mai prochain, l’équipe d’inspection de la Commission européenne devrait retourner au Vietnam pour inspecter et évaluer la situation et les résultats de la mise en œuvre des règles de l’Union européenne destinées à lutter contre la pêche INN. – VNA