Promouvoir le paiement électronique pour limiter l'infection du nCoV

L'argent circule toujours d'une main à l'autre et, par conséquent, le risque de maladies infectieuses dues aux virus peut survenir.

L'argent circule toujours d'une main à l'autre et, par conséquent, le risque de maladies infectieuses dues aux virus peut survenir.

Avec l'habitude actuelle d'utiliser de l'argent liquide, les billets en polymère risquent d'être une source d'agents pathogènes et une menace pour la santé publique, non seulement le coronavirus mais aussi d’autres maladie infectieuses.

Les billets en polymère risquent d'être une source d'agents pathogènes

Promouvoir le paiement électronique pour limiter l'infection du nCoV ảnh 1

Face à l’évolution compliquée de l'infection respiratoire aiguë pandémique causée par le nouveau coronavirus, afin de réduire le risque d'infection, la Banque d’Etats a demandé aux banques commerciales de mettre de l'argent neuf en stock en circulation. L'ancien argent sera temporairement conservé et ne sera utilisé qu'à un moment approprié.

Les dirigeants de la Banque d’Etat ont déclaré que le paiement en espèces représente toujours une grande partie des transactions au Vietnam, mais à l'heure actuelle, la banque n'a pas suffisamment de moyens pour désinfecter les espèces, cela entraînant un retard et interrompant les transactions.

Lors d'une réunion avec 21 banques commerciales sur la mise en œuvre de solutions pour relever les difficultés des clients touchés par le nCoV, le gouverneur adjoint de la Banque d'État Dao Minh Tu a demandé à l'ensemble du système bancaire d'assurer un fonctionnement normal. Il n'y aura pas d’arrêt des activités, il faut assurer les transactions en faveur des particuliers et entreprises.

En outre, le gouverneur adjoint a chargé le service des paiements la mission d'étudier les mécanismes pour élargir le paiement en ligne pour les particuliers et entreprises.

Il a également recommandé aux habitants de prendre des mesures pour se protéger, de limiter l'utilisation des espèces, de limiter les contacts, de ne pas se rendre dans des endroits bondés, d’augmenter l'utilisation des services de paiement en ligne pour réduire le risque de propagation du nCoV.

Le représentant de l'Institut central d'hygiène et d'épidémiologie a déclaré que bien qu'il n'y ait pas de recherches officielles sur la question si l'argent est un facteur causant la propagation du nCoV, les gens devront faire attention à utiliser de l'argent et à entrer en contact avec des objets. Selon des études, les espèces abritent environ 300 bactéries différentes.

Payer en ligne pour éviter les virus

Mme Ninh Thi Lan Phuong, directrice générale adjointe de la banque SHB, a déclaré que sa banque voyait une opportunité de promouvoir les transactions non monétaires ainsi que le paiement et l'épargne en ligne. Par conséquent, de nombreuses banques ont fait des efforts pour réduire et transférer les frais de virement en ligne et les services bancaires électroniques ainsi que pour améliorer les services et applications en ligne.

Certaines banques encouragent également les clients à passer aux transactions en ligne durant cette période épidémique. Nam A Bank vient de demander au personnel de présenter et de guider les clients à utiliser des produits bancaires électroniques tels que les services bancaires par Internet, les services bancaires ouverts, etc.

La banque An Binh encourage également les clients à passer aux transactions en ligne pour minimiser le risque de propagation de l’épidémie.

Le portefeuille électronique MoMo recommande également aux utilisateurs de limiter l'utilisation des espèces. Il a demandé aux clients de choisir plutôt des méthodes prioritaires, des canaux de paiement électronique.

Un autre moyen efficace, utilisation des cartes de paiement sans contact pour soigner la santé, est aussi encouragé.

Actuellement, les moyens de paiement en ligne ont été beaucoup développés, en particulier dans de grandes villes comme Hô Chi Minh-Ville, Hanoi ... avec de nombreuses formes différentes telles que les portefeuilles électroniques et les banques numérique…

Les clients peuvent utiliser les services sur le portefeuille pour répondre aux besoins quotidiens tels que le transfert d'argent, la réception d'argent gratuit, la recharge des téléphones, le paiement aux comptoirs des supermarchés l’achat des billets de train, le paiement des frais d'électricité et d'eau, les frais d'hospitalisation ...

La promotion de l’utilisation du paiement en ligne est non seulement une politique du gouvernement mais aussi une tendance de l'époque, particulièrement utile pour prévenir la corruption, l'évasion fiscale et le blanchiment d'argent.

Les responsables de la Banque d’Etat ont également affirmé que la politique de renforcement des solutions de paiement en ligne était depuis longtemps orientée par la Banque d'État.

Pham Tien Dung, directeur du Département des paiements des banques d'État, a déclaré qu'à la fin du mois de novembre 2019, le nombre de transactions via le système de paiement électronique interbancaire avait atteint près de 146.040 millions de pièces, soit 87.591 milliards de dollars, en hausse de 17,7% en quantité et de 32,49% en valeur sur un an. Cependant, ce chiffre reste modeste dans le montant total des transactions en espèces au Vietnam.

Actuellement, bien qu’il ne soit pas possible de déterminer si l'argent est un facteur de la propagation de la maladie, certains scientifiques ont recommandé aux gens de passer progressivement au paiement électronique et de profiter les services publics que le commerce électronique apporte, au lieu de contacter directement et d’utiliser des espèces pendant la période de l'épidémie de nCoV. - Vietnam+

Voir plus