L'usine de fibres Hoa Xa dans la province de Nam Dinh. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Le Fonds mondial pour la nature (WWF) au Vietnam et l'Association du textile et de l'habillement du Vietnam (VITAS) ont organisé le 7 mai une réunion périodique du Comité chargé de l’environnement de la VITAS, afin de "verdir" l'industrie du textile au Vietnam.

Truong Van Câm, vice-président de la VITAS, a déclaré qu'il s’agissait d’un des secteurs d’exportations clés du pays. L'industrie du textile-habillement a fixé comme objectif d'atteindre une valeur d’exportation de 40 milliards de dollars cette année.

Cependant, c'est également l'une des industries à fortes émissions de gaz à effet de serre, après l'électricité, l'agriculture, les transports routiers et le pétrole. Ce domaine est confronté à un certain nombre de problèmes environnementaux affectant la réputation de l’industrie textile.

Donc, le WWF au Vietnam et la VITAS ont lancé en 2018 un projet visant à "verdir" l'industrie du textile et de l'habillement du Vietnam en améliorant la gestion durable de l'eau et de l’énergie. Le projet est mis en œuvre de 2018 à 2020.

Hoang Viet, responsable du programme de développement durable du WWF a déclaré que les clients du monde visaient la durabilité environnementale, ce obligeant de nombreuses marques connues du monde à modifier leurs méthodes de production, à améliorer des normes concernant l’environnement et la société.

Lê Thi Minh Anh, représentante du Département général de l'environnement (Ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement) a partagé son point de vue sur l'orientation visant à réviser la Loi sur la protection de l'environnement. -VNA