Le président du Myanmar Htin Kyaw (droite) lors de sa première visite d'Etat au Vietnam en octobre 2016. Photo: baoquocte.vn

Hanoi (VNA) - Le Vietnam et le Myanmar ont établi leurs relations diplomatiques il y a 40 ans. En 2016, le commerce bilatéral a atteint 536 millions de dollars, dépassant l’objectif de 500 millions de dollars fixé par les dirigeants des deux pays.

Ces quatre derniers mois, le commerce bilatéral s’est chiffré à 250,2 millions de dollars, une hausse de 48% sur un an. Les exportations du Vietnam au Myanmar ont atteint 191,7 millions de dollars (+29%) et les importations, 58,5 millions de dollars (+191%). Le Vietnam se classe 9e parmi les partenaires commerciaux du Myanmar.

Les exportations de véhicules et de pièces détachées arrivent en tête avec 22,9 millions de dollars, représentant 11,9% des exportations totales vers le Myanmar, suivies par celles d’acier et fer, machines, équipements, produits plastiques…

Selon Vu Cuong, chef adjoint de la section Asie du Nord-Est du Département des marchés d’Asie-Pacifique (ministère de l’Industrie et du Commerce), les produits vietnamiens sont bien appréciés par les consommateurs birmans grâce à leur qualité et leur prix compétitif par rapport à ceux de Chine et de Thaïlande.

En outre, le Vietnam figure parmi les premiers pays à avoir effectué  ​des activités de promotion commerciale au Myanmar, qui ont porté leurs fruits.

Dans le but d’augmenter les exportations au Myanmar, le Département des marchés d’Asie-Pacifique a recommandé aux entreprises vietnamiennes de se concentrer sur les véhicules, les machines et pièces détachées, l’acier et produits dérivés, les produits chimiques, les friandises et les produits céréaliers, le clinker et le ciment, les produits plastiques et le textile-habillement. Il est aussi nécessaire de moderniser les technologies afin d’améliorer la qualité des produits et de développer leurs propres marques.

Le ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce, Tran Tuan Anh, a demandé à la partie birmane d’assister les exportateurs vietnamiens de ciment, un produit dont le Myanmar a un grand besoin. Il a également proposé au Myanmar de réduire la liste des produits nécessitant une autorisation d’importation, notamment en faveur du fruit du dragon du Vietnam. -VNA