Le général Ngo Xuan Lich (gauche), secrétaire adjoint de la Commission militaire centrale, ministre vietnamien de la Défense et le Premier ministre japonais Shinzo Abe. Photo: VNA

Tokyo (VNA) – Le général Ngo Xuan Lich, secrétaire adjoint de la Commission militaire centrale, ministre vietnamien de la Défense, en visite officielle au Japon sur invitation de son homologue japonais, Onodera Itsunori, a été reçu le 10 avril à Tokyo par le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

Le chef du gouvernement japonais a souligné que le Japon prenait en haute considération les relations avec le Vietnam et souhaitait resserrer le partenariat stratégique approfondi Vietnam-Japon. Il a salué la signature de la Déclaration de la Vision commune de coopération dans la défense s’orientant vers la décennie prochaine entre les deux pays. Il a attendu une coopération efficace entre les deux parties dans la sécurité et la défense, la diplomatie, l’économie, l’échange entre les deux peuples…

Ngo Xuan Lich a affirmé que le Japon était partenaire de premier plan, fournisseur d’aide publique au développement le plus important du Vietnam et contribuait grandement au développement socio-économique du Vietnam. Il a affirmé que «le gouvernement et le peuple vietnamiens prennent en haute considération le développement intégral avec le Japon », tout en rappelant la première visite officielle au Vietnam de l'empereur du Japon Akihito et de son épouse en 2017.

Le Vietnam estime le rôle et les initiatives du Japon, soutient le pays dans le renforcement de la coopération avec les pays de l’ASEAN, souhaite les contributions plus actives du Japon à la garantie de la paix et de la stabilité dans la région, a-t-il ajouté.
Ngo Xuan Lich a annoncé à Shinzo Abe les résultats de l’entretien avec le ministre de la Défense, Onodera Itsunori, et estimé la signature de la Déclaration de la Vision commune de coopération dans la défense et souhaité le soutien du gouvernement japonais à la coopération bilatérale en la matière.

Auparavant, lors d’un entretien, Ngo Xuan Lich et Onodera Itsunori ont exprimé leur satisfaction devant le développement des liens bilatéraux et souhaité que la défense joue un rôle primordial dans les relations Vietnam-Japon.

Ils ont rappelé le contenu conclu entre le Premier ministre vietnamien Nguyen Xuan Phuc et Shinzo Abe lors de sa visite au Vietnam en 2017 concernant l’édification d’un ordre stable, libre et élargi en Océan indien-Pacifique dans le respect du droit. Onodera Itsunori a souligné le souhait du Japon de coopérer avec le Vietnam dans le cadre de la « Stratégie Océan indien-Pacifique ». Ngo Xuan Lich a insisté sur l’importance du maintien de la paix, de la stabilité, de la liberté de la navigation maritime et aérienne.

A propos des différends souverains en mer, dont la Mer Orientale, les deux ministres ont souligné que les parties concernées devaient faire preuve de retenue, respecter les processus diplomatiques et juridiques, régler les différends par les mesures pacifiques, respecter le droit international, à commercer par la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) pour parvenir à la signature d’un Code de conduite en Mer Orientale (COC) afin de maintenir la paix et la stabilité.

Ils ont soutenu la dénucléarisation à travers les mesures pacifiques, les actes constructifs et respectueux pleinement des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU.

Estimant la coopération efficace dans la défense entre les deux pays, Ngo Xuan Lich et Onodera Itsunori ont souhaité continuer l’accélération des contenus conclus entre les deux parties. Ils ont convenu d’accélérer la coopération dans la recherche et le sauvetage aériens, la participation aux opérations de maintien de la paix de l’ONU, la confrontation aux catastrophes naturelles et à la cybercriminalité ; d’organiser le 6e Dialogue stratégique au niveau de ministre de la Défense au Japon.

Selon le ministre vietnamien, les deux pays doivent promouvoir la coopération dans la formation du personnel, l’étude scientifique et technologique, et aussi la coopération dans la médecine militaire, la sécurité maritime. « Le Vietnam est prêt à accueillir les navires des forces japonaises d'autodéfense », a-t-il affirmé. Il a tenu en haute estime le rôle du Japon au sein des mécanismes multilatéraux ainsi que ses initiatives pour maintenir la paix et la stabilité dans la région.

A l’issue  de l’entretien, les deux ministres ont signé la Déclaration de la Vision commune de coopération dans la défense Vietnam-japon s’orientant vers la prochaine décennie.

Au Japon, Ngo Xuan Lich a rencontré le conseiller spécial du Cabinet du Japon, Koya Nishikawa, le secrétaire général de l’Association d’amitié Japon-Vietnam de Sakai, Kato Hitoshi, le directeur du Fonds Sasakawa,  Yohei Sasakawa et l’ancien chef du bureau du cabinet du Japon, Yoshito Sengoku (Y-ô-si-tô Xen-gô-cu) et s’est rendu à l’ambassade du Vietnam.

A cette occasion, l’Hôpital militaire 108 et celui 103 du Vietnam ont signé des accords de coopération avec l’Université japonaise Juntendo. -VNA