Plus de 5.200 etudiants vietnamiens sont entres sur le marche du travail japonais en 2018 hinh anh 1Etudiants étrangers participant à un échange culturel organisé à Kanazawa, dans la préfecture d’Ishikawa, au Japon, en août. Photo: japantimes.co.jp

Tokyo (VNA) - Selon des données publiées le 23 octobre par l'Agence des services d'immigration du Japon, le nombre d'étudiants étrangers qui sont entrés sur le marché du travail japonais après avoir terminé leurs études dans le pays a atteint un record en 2018.

Concrètement, un total de 25.942 étudiants ont changé leur statut de résidence l'année dernière en un statut permettant l'emploi au Japon, soit une augmentation de 3.523 par rapport à l'année précédente. Il s’agit du nombre le plus élevé depuis 1992, et ce nombre n’a cessé d’augmenter depuis huit ans.

Par nationalité, les étudiants chinois sont arrivés en tête avec 10.886, suivi des Vietnamiens avec 5.244, des Népalais avec 2.934 et des Sud-Coréens avec 1.575. Les étudiants venus des pays asiatiques représentent 95,3% du  total.

Le gouvernement japonais a mis en place en avril un nouveau système de visas. Les étrangers possédant certaines compétences linguistiques et professionnelles peuvent désormais travailler dans 14 secteurs pour une durée maximale de cinq ans.

Le gouvernement japonais s’attend à ce qu’environ 345.000 étrangers obtiennent ce nouveau visa ces cinq prochaines années, et que cette politique contribue à attirer davantage de travailleurs étrangers, réduisant ainsi la grave pénurie de main-d'œuvre. -VNA