Dans un petit appartement à Hô Chi Minh-Ville (Sud), le professeur Nguyên Phuoc Thiên, aveugle, anime une classe d’anglais depuis 20 ans. En surmontant les difficultés et les défis de la vie, il a apporté la lumière et le savoir à des centaines de personnes ordinaires.

Nguyên Phuoc Thiên est orphelin de père. Sa mère a dû travailler dur pour bien s’occuper de lui. À l’âge de 10 ans, suite à une chute, il a perdu progressivement l’usage de la vue. À ce moment-là, il ne comprit pas vraiment ce qui lui arrivait et les difficultés qu’il allait rencontrer. Son handicap ne l’empêcha cependant pas de se surpasser et de développer une volonté d’acier. Chaque jour, il s’efforça d’apprendre sans retenue afin de ne pas devenir une charge pour sa mère.

Au secondaire, Thiên apprit l’anglais dans un centre de langues étrangères à Hô Chi Minh-Ville. En 11 e classe (l’équivalent de la 1 re en France), il possédait déjà un bon niveau. Après ses études secondaires, Thiên entra au Département de langue anglaise de l’École normale de Hô Chi Minh-Ville. Quatre ans plus tard, il en sortit major avec mention très bien, et décida d’enseigner la langue de Shakespeare à domicile.

Une classe atypique

Dans sa salle de classe, il n’y a pas de tableau. Tout est remplacé par un ordinateur et chaque élève est en face d’un micro. Le professeur et ses étudiants communiquent toujours en anglais, et son cours ne désemplit pas depuis une vingtaine d’années.