Mayon, l’un des volcans les plus actifs des Philippines, le 17 septembre 2014. Photo: AFP/VNA

Manille (VNA) - Les catastrophes s’enchaînent aux Philippines. Déjà frappé par de violentes tempêtes fin décembre, l’archipel pourrait, cette fois, ​se retrouvé confronter à une éruption volcanique. Car Mayon, l’un des volcans les plus actifs du pays, menace de se réveiller, projetant des cendres brûlantes et d’épaisses fumées depuis plusieurs jours.

Selon le Guardian, le niveau d’alerte a été élevé dimanche à 3 sur une échelle de 5, un seuil considéré comme "critique".

Des milliers d’habitants des villages alentours ont dû être évacués tandis que des masques de protection ont été distribués, notamment dans les écoles.

Haut de quelque 2.460 m, le volcan Mayon montre fréquemment des signes d’activité. Son éruption la plus meurtrière remonte à près de deux siècles : en février 1841, les effusions de lave et les nuées ardentes avaient tué 1.200 personnes. -VOV/VNA