Philippines : la NPA repond a l’appel du secretaire general de l’ONU a un cessez-le-feu mondial hinh anh 1Rue déserte dans la ville de Quezón, aux Philippines. Photo : Xinhua/VNA

 

Hanoï (VNA) - La Nouvelle armée du peuple (NPA) aux Philippines a déclaré accepter un cessez-le-feu avec le gouvernement, interrompant un conflit qui dure depuis des décennies. Elle a annoncé qu’elle s'abstiendrait de mener des attaques du 26 mars au 15 avril.

Selon la NPA, cette décision répond à un appel lancé par le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, à tous les groupes armés du monde à suspendre les hostilités et à permettre aux États de se concentrer sur la lutte contre la pandémie de coronavirus (COVID-19).

Selon la NPA, cette décision n’a rien à voir avec la déclaration de cessez-le-feu unilatérale du gouvernement philippin le 18 mars, mais elle pourrait promouvoir les possibilités d’organiser des discussions préliminaires afin de reprendre les négociations de paix stagnantes depuis longtemps. -VNA