Les Premier ministres vietnamien Nguyen Xuan Phuc (gauche) et tchèque Andrej Babis. 

Hanoi (VNA) - Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, son épouse et la délégation vietnamienne de haut rang sont retournés à Hanoï le 18 avril, mettant ainsi fin à la visite officielle en Roumanie et en République tchèque. A cette occasion, le vice-ministre des Affaires étrangères, To Anh Dung, a accordé une interview à la presse au sujet des résultats de la visite du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc.

Cette visite est très importante à de nombreux égards, en particulier dans le contexte où le Vietnam, la Roumanie et la République tchèque s’approchent au 70e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques en 2020. C’est la première visite du Premier ministre vietnamien en Roumanie depuis 1977 et en République tchèque depuis 2007.

Au cours de cette visite, le Vietnam a réaffirmé sa prise en considération et sa volonté de renforcer l'amitié et la coopération multiforme avec des amis traditionnels d'Europe centrale et orientale, dans lesquelles la Roumanie et la République tchèque sont deux partenaires prioritaires.

Dans les deux pays, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc s'est entretenu avec les deux Premiers ministres, a rencontré les présidents et les chefs des organes législatifs. Les dirigeants des deux pays ont hautement apprécié la visite et ont estimé qu'il était important de promouvoir les relations d'amitié et la coopération bilatérale avec le Vietnam.

Dans le but de promouvoir une coopération intégrale avec la Roumanie et la République tchèque, dans le cadre de sa visite, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a rencontré et échangé des points de vue avec de nombreux grands dirigeants roumains ; a reçu des chefs d'entreprises de premier rang de la République tchèque et de la Roumanie, les représentants de l’Association des sociétés vietnamiennes d’Europe ; et a rencontré la communauté vietnamienne des deux pays. Le Premier ministre a assisté et prononcé le discours d'ouverture du "Forum des affaires Vietnam-Roumanie" et du "Forum des affaires Vietnam-République tchèque", avec la participation de centaines d'entreprises vietnamiennes, tchèques et roumaines.

Au cours de la visite, le Vietnam, la Roumanie et la République tchèque ont acquis une connaissance commune. De nombreux accords importants ont été conclus pour promouvoir la coopération bilatérale dans de nombreux domaines. Les dirigeants de la Roumanie et de la République tchèque ont affirmé que le Vietnam occupait une position très importante dans sa politique, était un partenaire important en Asie du Sud-Est, ont indiqué par ailleurs que la coopération était encore très modeste et inadéquate par rapport à de bonnes relations politiques, souhaitant continuer à promouvoir la coopération avec le Vietnam dans de nombreux domaines.

En ce qui concerne la coopération économique, les parties ont convenu de tenir des réunions du Comité intergouvernemental Vietnam-Roumanie en 2019 et Vietnam - République tchèque en 2020 pour échanger des mesures visant à promouvoir et à mettre en œuvre le projets spécifiques dans de nombreux domaines de coopération potentielle, avec la Roumanie dans les domaines de l'agriculture, de la transformation alimentaire, du pétrole et du gaz... et avec la République tchèque dans la mécanique, des machines spéciales, la production de chaussures, le textile, des matériaux construction...

Le contenu important de la visite est la promotion de la signature de l’accord de libre-échange entre le Vietnam et l’UE (EVFTA) et de l’accord de protection des investissements entre le Vietnam et l’UE (EVIPA). La République tchèque et en particulier la Roumanie, en tant que président en exercice de l'UE, ont affirmé être des amis proches et des partenaires traditionnels du Vietnam et soutiennent fermement la signature rapide de l'accord de libre-échange et de l’accord de protection des investissements entre le Vietnam et l'Union européenne dans un à deux mois. Les dirigeants des deux pays ont déclaré que la ratification rapide de ces deux accords offrait une grande opportunité à l'UE en général et aux pays d'Europe centrale et orientale en particulier d'améliorer les échanges commerciaux et les investissements au Vietnam.

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc et les dirigeants des pays ont également discuté des problèmes émergents régionaux et internationaux. Les dirigeants de la Roumanie et de la République tchèque ont exprimé leur intérêt pour la paix et la sécurité dans la région Asie-Pacifique, leur soutien à la position consistant à résoudre les différends par des moyens pacifiques, sur la base du droit international, notamment la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

Concernant le potentiel de coopération dans les relations entre le Vietnam, la Roumanie et la République tchèque ainsi que les perspectives de coopération avec ces deux pays dans les années à venir, le vice-ministre des AE To Anh Dung a estimé que le potentiel de coopération avec la Roumanie et la République tchèque est très vaste. En conséquence, dans le cadre de la visite, un certain nombre de documents ont été signés, notamment un mémorandum d’accord sur la coopération agricole avec la Roumanie, un mémorandum d’accord dans le domaine de la géologie, des minéraux et des normes de mesure de la qualité avec la République tchèque.

L’éducation et la formation est le domaine de coopération traditionnel que le Vietnam et les deux pays doivent promouvoir à l'avenir. Les deux pays ont formé pour le Vietnam des milliers d'étudiants et des milliers de cadres hautement qualifiés. Il s'agit d'une ressource très précieuse qu'il convient de promouvoir pour resserrer très prochainement les relations entre le Vietnam et la Roumanie et la République tchèque.

La Roumanie et la République tchèque ont toutes deux une demande de main-d’œuvre, avec une force de travail jeune, industrieuse et travailleuse, le Vietnam peut être une source potentielle de main-d'œuvre pour les pays. La communauté vietnamienne en République tchèque avec 65 000 personnes (la plus grande d'Europe centrale et orientale et la seule communauté étrangère reconnue en tant que minorité ethnique en Europe), ainsi que 500 résidents vietnamiens et près de 3 000 travailleurs vietnamiens en Roumanie est une ressource abondante que les pays doivent utiliser pour se connecter par le biais de projets de coopération allant de coentreprises de petite et moyenne taille à des projets d’investissement à plus grande échelle.

Le vice-ministre des Affaires étrangères To Anh Dung a estimé qu'après la visite du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc en Roumanie et en République tchèque, l'amitié traditionnelle et la coopération multiforme entre le Vietnam, la Roumanie et la République tchèque atteindront certainement de nouveaux sommets dans l’intérêt des trois peuples. -VNA