Ouverture du procès d'anciens cadres de Vinashin

 Le procès dans l'affaire de violation de la réglementation économique du groupe d'industrie navale du Vietnam (Vinashin) vient de commencer mardi à Hai Phong (Nord).

 Le procès dans l'affaire de violation de la réglementation économique du groupe d'industrie navale du Vietnam (Vinashin) vient de commencer mardi à Hai Phong (Nord).

Les neuf prévenus, dont l'ancien PDG Pham Thanh Binh, sont poursuivis du chef de violation intentionnelle de la réglementation de l'Etat en matière de gestion économique ayant entraîné de graves conséquences prévu et réprimé par l'article 165 du Code pénal.

Selon l'acte d'accusation du Parquet populaire suprême, les prévenus n'ont pas respecté la réglementation et les directives gouvernementales. Ils ont violé intentionnellement les réglementations de l'Etat en matière d'investissement, de gestion et d'emploi de fonds publics.

Des irrégularités ont ainsi été commises dans les projets d'acquisition du navire Hoa Sen, de construction des centrales thermiques de Song Hong (Nam Dinh) et de Cai Lan (Quang Ninh), de vente du navire Bach Dang Giang de la compagnie générale de l'industrie navale Nam Trieu (Hai Phong), ainsi que de location du navire Binh Dinh Star.

Vinashin a été créé par décision 94/TTg du 7 février 1996 du Premier ministre. Le 15 mai 2006, le chef du gouvernement a approuvé le projet de création expérimentale du groupe d'industrie navale du Vietnam (Vinashin), et autorisé par la suite la constitution de plusieurs compagnies et établissements au sein de ce groupe économique public.

En 2009, Vinashin comptait 298 unités membres et détenait 100 % des capitaux de 22 compagnies.

Le procès qui dure quatre jours se clôturera le 30 mars prochain. -AVI

Voir plus