L’œuvre Đại dương (Océan) présentée à l’exposition "La planète plastique" à Hanoï.
Photo: VCCA/CVN

Hanoï (VNA) - Plastique, le matériau présent partout et qui touche directement la vie humaine. "Le plastique est-il notre monde ou nous sommes leur monde?", le public peut trouver sa propre réponse à travers l'exposition intitulée "Hành tinh nhua" (La planète plastique) à Hanoï.

Dès les premiers pas dans l'espace d'exposition intitulée "Hành tinh nhua" (La planète plastique) organisée par un groupe d'artistes de l’entreprise sociale Tòhe du 21 juin au 18 août au Centre Vincom pour l'art contemporain (VCCA), les spectateurs se sentent perdus dans un monde fantastique. Un monde absurde dans lequel tous les êtres vivants, toutes les choses et tous les phénomènes naturels sont constitués de "molécules" plastiques.

Dans la série Océan - Champ - Tornade, le point le plus impressionnant est la minutie de chaque détail. Les artistes ont assemblé des dizaines de milliers d'objets en plastique usagés pour créer une photo panoramique de la nature. Chaque pli de sacs en plastique crée également des lignes très attrayantes visuellement sur la surface de l’œuvre.

Zone de sécurité est une installation utilisant des dessins d'enfants autistes, dont Van Minh Duc, Binh Minh et Hoàng Phuc Dat. Les dessins sont mis dans une case pour former un immeuble, chaque dessin étant considéré comme un appartement, une zone de sécurité pour chaque citoyen.

Si la Zone de sécurité est l'endroit où les gens entrent pour rechercher la paix, la Boîte secrète est l'endroit à contempler. L'œuvre consiste en quatre pièces reliées entre elles. Dans chaque pièces, le public vit des expériences stimulant un sens différent: entendre, voir et toucher.

Enfin, à l'exposition, on trouve les sculptures de l'œuvre Gia dinh (Famille) comprenant la statue du père, de la mère et de l'enfant, créées à partir de dessins d'enfants. Les enfants seront ravis de voir les personnages de leur vision du monde entrer dans le monde réel. De plus, Famille renvoient les adultes à leur propre expérience concernant les relations entre les membres de la famille, la société et l'environnement naturel.

À travers ces travaux visuels et les matériaux plastiques, les artistes de Tòhe ont créé un monde à la fois abstrait et proche. Peut-être que la "La planète plastique" sera notre Terre à l'avenir si les gens continuent à utiliser le plastique sans discernement et l'acceptent comme un élément indispensable de la vie. -CVN/VNA