ONU: le Vietnam appelle a regler les differends en Republique centrafricaine par dialogue hinh anh 1Réunion virtuelle du Conseil de sécurité le 21 janvier. Photo: VNA

New York (VNA) – Le Vietnam a exhorté toutes les parties concernées à régler les différends électoraux par le dialogue et la négociation, sur la base du respect des lois et de la Constitution de la République centrafricaine.

Lors de la réunion virtuelle du Conseil de sécurité tenue le 21 janvier à New York, la ministre conseillère Nguyen Phuong Tra, cheffe adjointe de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations Unies, a fait part de ses préoccupations concernant la situation sécuritaire en République centrafricaine.

«Notre délégation voudrait insister à nouveau sur le rôle central de l’accord de paix », a ajouté la diplomate vietnamienne avant d’appeler les signataires de l’accord à s’abstenir de toute action susceptible de détériorer la situation. 

Après avoir jugé indispensable le soutien continu de la communauté internationale, le Vietnam a rendu hommage à l’aide importante de tous les partenaires internationaux et régionaux, ainsi qu’aux contributions de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA).

La situation sécuritaire en République centrafricaine s'est améliorée, surtout après la signature de l'Accord de paix entre le Gouvernement et 14 groupes armés en février 2019. Cependant, le processus électoral 2020-2021 se complique en raison de l'opposition de certains groupes armés opposés. Les violences se sont poursuivies après que la Cour constitutionnelle a récemment annoncé la reconnaissance des résultats des élections du 27 décembre 2020, la victoire revenant au président sortant Touadera. -VNA