OMS: Le paludisme menace encore en Asie du Sud-Est

A New Delhi, dans un message pour la Journée mondiale contre le paludisme, le directeur régional de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l'Asie du Sud-Est, Mme Poonam Khetrapal Singh, a exhorté le gouvernement, les partenaires et les entreprises à investir plus pour maintenir les résultats obtenus dans la "guerre" contre le paludisme et redoubler les efforts pour éliminer cette maladie.
A New Delhi, dans un message pour la Journée mondiale contre le paludisme, le directeur régional de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l'Asie du Sud-Est, Mme Poonam Khetrapal Singh, a exhorté le gouvernement, les partenaires et les entreprises à investir plus pour maintenir les résultats obtenus dans la "guerre" contre le paludisme et redoubler les efforts pour éliminer cette maladie.

Mme Singh a déclaré que 1,4 milliard de personnes sont menacées par le paludisme dans la région Asie du Sud-Est. Ce sont souvent les personnes les plus pauvres, notamment des travailleurs dans les régions montagneuses, dans l'exploitation minière, l'agriculture, la foresterie, la construction de routes...

Selon elle, la demande financière pour le diagnostic, le traitement, la recherche sur la résistance aux médicaments… a augmenté, mais l'éradication du paludisme a encore besoin d'un engagement politique fort. Elle suggère que les pays de la région doivent continuer de suivre de près cette maladie.

Le Bangladesh, le Bhoutan, la Corée du Nord, le Népal et le Sri Lanka ont réduit de 75% le nombre de cas de paludisme en 10 ans, de 2000 à 2012, l'Inde devrait enregistrer une chute d'environ 50-75% des cas en 2015, le Sri Lanka est en train de supprimer le paludisme, il n’a pas détecté de cas depuis novembre 2012 contre 203.000 cas en 2000 tandis que les Maldives ont complètement éliminé cette maladie depuis 1984.

Les efforts mondiaux pour contrôler et éradiquer le paludisme ont permis de sauver environ 3,3 millions de personnes. Dans le période de 2000-2012, le nombre de mort a été réduit de 42% et le nombre total de personnes infectées par 25%. Toutefois, selon l'OMS, les résultats obtenus dans le contrôle du paludisme peuvent être inversées par la résistance aux antibiotiques.

La région d’Asie du Sud-Est soumise à la surveillance des maladies par l`OMS comprend 11 pays: le Bangladesh, le Bhoutan, la Corée du Nord, l’Inde, l’Indonésie, les Maldives, le Myanmar, le Népal, le Sri Lanka, la Thaïlande et le Timor Leste. Bien que le nombre de cas de paludisme dans cette région ait diminué, passant de 2,9 millions en 2000 à 2 millions en 2012, la maladie est toujours une menace. -VNA/CPV

Voir plus