Hanoi, 18 mars (VNA) – En février dernier, 4.144 communes dans l’ensemble du pays satisfaisaient  déjà aux normes de la Nouvelle Ruralité, soit une hausse de 306 communes par rapport à la fin de 2018, selon le Bureau national de coordination de la Nouvelle ruralité.

Un coin du district de Dan Phuong, premier district de Hanoi répondant aux critères de la Nouvelle Ruralité. Photo: Internet

 

A ce jour, 61 districts de 31 villes et provinces dans l’ensemble du pays répondent aux normes du gouvernement.

Plus particulier, trois localités ayant 100% communes satisfaisant aux normes de de la Nouvelle Ruralité sont la province de Nam Dinh (delta du fleuve Rouge), la ville de Da Nang (Centre) et la province de Dông Nai (Sud).

Actuellement, des localités renforcent l’investissement dans la construction des infrastructures,  le développement des chaînes de valeur dans la production agricole, la réforme de la structure de l’emploi et la restructuration économique dans les zones rurales afin de continuer à promouvoir le développement économique rural, l’augmentation du revenu des habitants et la préservation de la culture traditionnelle de chaque région.

Cependant, l’écart sur les résultats d’édification de la nouvelle ruralité entre les régions reste assez élevé. Concrètement, la région du delta du fleuve Rouge de 81,37%, du Nam Bô oriental, 69,33%, tandis que la région montagneuse du Nord est seulement de 22,72%, le Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre) de 33,72%, le delta du Mékong de 36,91%.

Plusieurs localités ont fondamentalement achevé la construction de la nouvelle ruralité comme Hô Chi Minh-Ville, Binh Duong, Ha nam, Thai Binh , Vinh Phuc…

En 2019, le pays a fixé l’objectif qu’entre 48% et 50% des communes répondent aux normes de la Nouvelle ruralité, soit une croissance d’entre 8% et 10% par rapport à 2018.

Le ministère de l’Agriculture et du Développement continue à lancer des activités pour promouvoir les start-up, accélérer le développement des chaînes de valeur dans la production agricole, la réforme de la structure de l’emploi et la restructuration économique dans les zones rurales.  -VNA