New Delhi devrait donner la priorité à la question de la mer Orientale en politique extérieure

L'empiétement de la zone économique exclusive du Vietnam par le navire chinois Haiyang Dizhi 8 a porté atteinte à l'intégrité territoriale et à la sécurité économique du Vietnam, selon Times of India.

Hanoï, 4 novembre (VNA) - Le quotidien indien Times of India a publié le 1er novembre un article du professeur Baladas Ghoshal de l'Institut indien des études de la paix et de conflits (TNI), affirmant que l'empiétement de la zone économique exclusive du Vietnam par le navire chinois Haiyang Dizhi 8 a clairement porté atteinte à l'intégrité territoriale et à la sécurité économique du Vietnam.

New Delhi devrait donner la priorité à la question de la mer Orientale en politique extérieure ảnh 1Le navire 8001 de la Garde-côte vietnamienne en service au large de l'archipel de Truong Sa (Spratly). Photo: VNA


Le professeur a également déclaré que l'Inde devait accorder à la mer Orientale une priorité plus élevée et un plus grand sérieux en matière de politique extérieure, en tenant compte des réalités géoéconomiques.

Les liens stratégiques de l’Inde avec les pays de la région de l’Asie du Sud-Est, notamment la Malaisie, l’Indonésie, Singapour, le Vietnam et les Philippines, se sont resserrés grâce à la politique d'"Agir vers l'Est" du Premier ministre indien Narendra Modi.

Le professeur Baladas Ghoshal a ajouté que l’Inde avait autant à gagner en paix et en tranquillité en mer Orientale que toute autre puissance régionale telle que les pays membres de l’ASEAN, la Chine, le Japon ou les États-Unis. L’ASEAN souhaite également que l’Inde joue un rôle plus actif dans la structure politique, économique et de sécurité émergente de l’Indopacifique, ce qui conforme bien la propre image de New Delhi en tant que puissance mondiale émergente. – VNA

Voir plus