Portugal, Allemagne, Estonie, Belgique, Croatie, Finlande, Canada, Pologne... En un an, Nadia Hô Thu Huong, étudiante vietnamienne vivant en République tchèque, est passée par dix pays, que ce soit pour des raisons professionnelles ou personnelles.

Nadia Hô Thu Huong vient d’obtenir sa licence de commerce international à l’Université d’économie de Prague (République tchèque). C’est une jeune femme de 24 ans radieuse, qui inspire la sympathie. Mais difficile tout de même d’imaginer que cette petite Vietnamienne a traversé pas moins de dix pays en 2012. Pas seulement pour du tourisme, mais aussi et surtout pour travailler et faire du volontariat.

Notamment, Nadia figure parmi les 32 étudiants de 23 pays européens à avoir reçu une bourse de la Commission européenne, pour une formation au Canada. Des opportunités qui ne sont pas tombées du ciel. "Je suis une fille ouverte et sociable. Déjà en primaire, j’avais beaucoup d’activités extrascolaires. Elles m’ont permis de rencontrer de nombreuses personnes", raconte-t-elle.

Née à Hanoi, Nadia Hô Thu Huong a fait ses études primaires dans la capitale. Alors qu’elle n’avait que neuf ans, sa famille est allée s’installer en République tchèque, avec l’aide de son oncle, qui y résidait déjà. Huong a alors dû s’habituer à un nouveau mode de vie, une école différente, et des amis de différentes nationalités. Mais dans sa famille, on tient à garder une tradition : dîner tous ensemble et parler en vietnamien. Huong progresse ainsi de jour en jour dans sa langue maternelle. Et elle s’intègre à la communauté tchèque sans oublier ses origines.

Intelligente, sociable, dynamique, Huong était aussi une excellente élève. Au lycée, elle a reçu pas moins de 23 prix dans des concours de mathématiques, d’anglais, de français, ou de littérature, que ce soit au niveau municipal, national et international.