La conseillère d'État et ministre des Affaires étrangères du Myanmar, Aung San Suu Kyi. Photo: AFP/VNA

Nay Pyi Taw (VNA) - La conseillère d'État birmane Aung San Suu Kyi a déclaré samedi lors de son discours de clôture de la Conférence de paix de Panglong du XXIe siècle que la conférence était un événement historique et honorable.

La Conférence de paix de Panglong du XXIe siècle, qui vise à unir tous les groupes ethniques du Myanmar et à construire une union démocratique fédérale grâce au dialogue, s'était ouverte mercredi dans la capitale du pays, Nay Pyi Taw.

Cet événement inspiré de la Conférence de Panglong de 1947 a rassemblé environ 1.600 représentants du gouvernement, du Parlement, de l'Armée, des partis politiques invités, des organisations ethniques armées et non armées et de la société civile.

Dans son discours, la conseillère d'État a déclaré que la participation du peuple était indispensable à la poursuite de la paix, et appelé à renforcer les capacités dans le pays afin de résoudre les problèmes et de collaborer dans le respect mutuel.

Aung San Suu Kyi a noté que de vifs débats avaient eu lieu entre les représentants qui avaient des positions et des opinions différentes pendant la conférence. -Xinhua/VNA