Arrondissement de Hoan Kiem, Hanoï . Photo: VNA

Hanoi (VNA) – Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a demandé aux ministères de la Construction, de la Défense, des Ressources naturelles et de l’Environnement et à d’autres organes concernés d'évaluer les propositions liées à la modification du plan global d'aménagement de Hanoï d’ici 2030 et la vision pour 2050.

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a demandé au comité populaire municipal de fournir au ministère de la Construction les documents concernés.

Le 26 juillet 2011, le Premier ministre a signé la décision No 1259/QT-TTg sur l’adoption du plan global d'aménagement de la capitale d’ici 2030 et la vision pour 2050.

Selon les termes de ce plan, Hanoï deviendra une cité urbaine spéciale et un pôle politico-administratif, culturel, éducatif et scientifique important du pays ainsi que l’un des premiers centres économiques, touristiques, commerciaux et de services de la région d’Asie-Pacifique.

La capitale comprendra une zone intra-muros, cinq cités urbaines satellites, des bourgs reliés par un système de ceintures périphériques et de grands axes routiers ainsi que par les réseaux routiers régionaux comme nationaux. 70% de la superficie de la capitale sera réservé au couloir vert.

La zone urbaine centrale se développera de la zone intra-muros en direction de l'Ouest et du Sud vers la ceinture No 4, du Nord vers les districts de Me Linh et Dong Anh, et de l'Est vers l'arrondissement de Long Bien et le district de Gia Lam.

Les cinq cités urbains satellites que sont Hoa Lac, Son Tay, Xuan Mai, Phu Xuyen et Soc Son auront pour fonctions spécifiques de relayer le noyau urbain en matière de logement, de formation, d'industrie, de services...-VNA