Dinh La Thang, ancien président du conseil d’administration du groupe PetroVietnam. Photo : VNA

 

Hanoï (VNA) – L’agence de sécurité et d’investigation du ministère de la Sécurité publique a décidé le 20 janvier de mettre en examen et en détention provisoire Dinh La Thang, ancien président du conseil d’administration du groupe PetroVietnam, dans le cadre d'une enquête.

Cette enquête concerne l’affaire des « infractions aux règlements sur la construction entraînant de graves conséquences », survenue au sein de la société par actions de pétrochimie et de biocarburants de PetroVietnam.

L’agence de sécurité et d’investigation a également décidé de mettre en examen Tran Thi Binh, ancienne directrice générale adjointe du groupe PetroVietnam. Un mandat de perquisition a été émis à son encontre, de même qu’une interdiction de quitter le domicile.

Dinh La Thang (né en 1960) et Tran Thi Binh (née en 1958) sont mis en examen pour « infractions aux règlements sur la construction entraînant de graves conséquences », selon l’article 224 du Code pénal.

Les décisions de l’agence de sécurité et d’investigation ont été approuvées par le Parquet populaire suprême. -VNA