La 6e session de l’Assemblée nationale de la 14e législature. Photo: VNA


Hanoi (VNA) - Ce jeudi matin, les députés ont procédé à un vote de confiance concernant des personnes élues ou ratifiées à leurs postes par l’Assemblée nationale. Les parlementaires ont poursuivi leurs discussions sur les amendements à la loi sur la lutte anti-corruption.

Les discussions ont essentiellement porté sur l’étendue du champ d’application de ladite loi, sur la lutte contre la corruption dans le secteur privé et sur la déclaration de patrimoine et de revenus à laquelle doivent se livrer les responsables publics.

Les députés se sont dits favorables aux amendements apportés à la nouvelle loi. Certains ont plaidé pour des dispositions plus strictes concernant la lutte anti-corruption dans le secteur privé et pour une implication plus importante de la presse dans cette lutte.

Jeudi après-midi, les résultats du vote de confiance ont été publiés. Les élus ont également examiné la loi sur les secrets d’État qui comprend 5 chapitres, 38 articles.

Dans son rapport rectificatif, le président de la commission de la défense et de la sécurité de l’AN Vo Trong Viêt a souligné qu’en prenant en compte les avis des députés, des ajustements avaient été faits sur l’ampleur des secrets d’État, la liste et la durée de protection de ces secrets.

« Sont classés comme secrets d’État les informations importantes, jamais publiées, celles qui peuvent nuire aux intérêts de la Nation en cas de révélation ou de perte », a-t-il dit. « Cette classification est établie sur la base de 96 listes de secrets d’État en cours couvrant tous les domaines et gardés par les organes centraux, les ministères et les organisations socio-politiques. Ce projet de loi a été envoyé aux 39 ministères et organes concernés ayant des liens directs avec l’établissement des listes de secrets d’État. »

Les résultats du vote de confiance effectué jeudi matin 25 octobre concernant 48 postes élus ou approuvés par l’Assemblée nationale ont été rendus publics l’après-midi du même jour.

La liste comprend la vice-présidente du Vietnam Dang Thi Ngoc Thinh, 18 postes à l’Assemblée nationale, 26 postes au gouvernement, le président de la Cour populaire suprême, le président du Parquet populaire suprême et l’auditeur général de l’Audit d’Etat du Vietnam.

Pour la vice-présidente Dang Thi Ngoc Thinh, 66,6% des députés ont montré une « confiance élevée » et 30,1% ont affirmé leur « confiance ».

Pour la présidente de l’Assemblée nationale Nguyen Thi Kim Ngan, la « confiance élevée » représente 90,1% des voix et la « confiance », 7,01%.

Pour le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, 81,03% des députés ont affirmé une « confiance élevée » et 14,02% « confiance ».

C’est le ministre de l’Education et de la Formation Phung Xuan Nha qui a connu le plus bas résultat avec seulement 28,87% des voix montrant une « confiance élevée », 40% « confiance » et 28,25% « confiance faible ».

Après la publication des résultats du vote de confiance, le secrétaire général de l’Assemblée nationale, Nguyen Hanh Phuc, a présenté un projet de résolution sur la confirmation de ces résultats. Ce projet de résolution a été approuvé par 95,67% des députés. -VNA