Cérémonie de signature d'un projet d'assainissement de l'environnement contaminé par la dioxine à l'aéroport de Bien Hoa. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - L'Agence américaine pour le développement international (USAID) coopérera avec le ministère vietnamien de la Défense pour mettre en œuvre un projet d'assainissement de l'environnement contaminé par la dioxine à l'aéroport de Bien Hoa, dans la province méridionale de Dong Nai.

Tel est le contenu d'un document d'intention sur ce projet qui a été signé mardi après-midi 23 janvier à Hanoi par l'USAID et le Département des sciences militaires relevant du ministère vietnamien de la Défense en présence de l'ambassadeur des Etats-Unis au Vietnam, Daniel J. Kritenbrink et du vice-ministre vietnamien de la Défense, le général de corps d’armée Nguyen Chi Vinh.

La partie américaine s'est engagée à régler les conséquences de l'après-guerre tout en continuant à promouvoir les relations économiques, culturelles et sécuritaires entre les deux pays.

Lors de la cérémonie de signature, le vice-ministre vietnamien de la Défense nationale, le général de corps d’armée Nguyen Chi Vinh, a déclaré que la signature de ce document était l'une des activités concrètes du Vietnam et des États-Unis dans le cadre de la mise en oeuvre de la déclaration commune Vietnam - Etats-Unis conclue lors de la visite d'État du président américain Donald Trump au Vietnam en novembre 2017.

« Il s'agit d'une activité humanitaire importante qui contribuera à renforcer les relations de coopération intégrale entre les deux pays », a-t-il annoncé.

L'ambassadeur des Etats-Unis au Vietnam, Kritenbrink, a déclaré que les Etats-Unis attendent une coopération avec le ministère vietnamien de la Défense, ce qui contribue ainsi à approfondir le partenariat entre les deux pays et à construire un avenir plus prospère pour les deux parties.

Depuis 2000, les États-Unis a collaboré avec le Vietnam pour régler les problèmes humanitaires et les conséquences de l'après-guerre à travers diverses activités.

Les deux parties achèveront bientôt un projet de décontamination à la dioxine dans l'aéroport international de Da Nang, d'une valeur de 110 millions dollars.

L'aéroport de Bien Hoa est l'un des trois points chauds de la dioxine du Vietnam. Il s'agit d'une ancienne base américaine où ces herbicides étaient stockés. -VNA