Jakarta, 12 février (VNA) - Dix autres stations d’alerte aux tsunamis seront installées dans les zones côtières à l’ouest et à l’est de l’île de Bali, en Indonésie.

La ville de Palu dans la province de Sulawesi central après un puissant séisme et un tsunami en octobre 2018. Photo: VNA

 

L’installation de ces stations pourrait être entreprise en association avec le secteur privé dans le cadre des programmes de responsabilité sociale des entreprises, a déclaré Dewa Putu Mantera, chef de l’Agence nationale de prévention des catastrophes naturelles (BNPB).

Située au cœur de la "ceinture de feu" du Pacifique, l'Indonésie est l'un des pays les plus touchés par les catastrophes naturelles. En 2018, 11.577 tremblements de terre ont frappé ce pays. Plusieurs d'entre eux ont fait de nombreuses victimes.

Le gouvernement indonésien a décidé de consacrer cette année 15.000 milliards de roupies (1,1 milliard de dollars) à l'atténuation et à la prévision des catastrophes naturelles, soit le double de l'année précédente. -VNA