Sydney, 30 juin (VNA) - L'accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA) et l'accord de protection des investissements UE-Vietnam (EVIPA), qui doivent être signés le 30 juin à Hanoi, contribueront à améliorer la position du Vietnam dans le l'économie mondiale, a déclaré un expert de l'Université nationale australienne (ANU).

 

Photo d'illustration : VNA


Selon le docteur Chu Hoang Long, professeur de l’Ecole de la politique publique Crawford de l’Université nationale australienne (ANU), les accords sur le commerce et l’investissement sont les accords les plus complets conclus entre l’UE et un pays à revenu intermédiaire.
 
En signant les accords avec l'UE, le Vietnam se compare à ses principaux partenaires de l'UE en Asie, tels que le Japon et la République de Corée.

L'UE attache une grande importance à la signature des deux accords, considérant qu'il s'agit d'une étape importante pour parvenir à un accord avec l'ASEAN à l'avenir, a déclaré Chu Hoang Long, ajoutant que l'UE avait signé un pacte commercial avec Singapour au sein de l'ASEAN.

En vertu de ces accords, les exportateurs et les investisseurs de l'UE bénéficieront d'un traitement préférentiel au Vietnam, à l'instar de ceux des pays participant à l'Accord global et progressif pour le partenariat transpacifique (CPTPP), auquel le Vietnam est devenu partie prenante.

La signature de ces accords montre que le Vietnam est déterminé à appliquer les normes internationales élevées en matière d’activités de commerce et d’investissement, d’utilisation de la main-d’œuvre, d’environnement et de développement durable, selon  Chu Hoang Long.

La mise en œuvre de ces engagements aidera le Vietnam à se forger l'image d'une nation dynamique et civilisée dans le respect du droit et des valeurs communes, a-t-il noté.

Les accords contribueront à accroître la compétitivité des produits vietnamiens sur le marché de l'UE - le deuxième grand importateur du Vietnam en 2018 et promouvoir une intégration plus profonde du Vietnam dans l’économie mondiale, tirant ainsi parti des technologies et innovations de l’UE pour diversifier son économie et améliorer sa compétitivité.

Cependant,  Cho Hoang Long a souligné les défis auxquels le Vietnam est confronté, précisant que les producteurs nationaux devront concurrencer les produits importés de l'UE et que le Vietnam doit apporter des modifications juridiques pour mettre en œuvre ses engagements en matière de services, de propriété intellectuelle, d'origine des biens et de droits des travailleurs et protection de l'environnement.-VNA