Dà Nang (VNA) – Le gouvernement déploie des programmes d’assistance aux pêcheurs leur permettant d’investir dans la construction des navires de grande capacité. Objectif: augmenter leur production et protéger la souveraineté maritime nationale.

Poissons et crustacés abondants au port de Cua Viêt, province de Quang Tri (Centre). Photo: VNA


Après la grave pollution marine qui a affecté, en avril 2016, le littoral du Centre, la décision de décembre 2017 du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc de soutenir les pêcheurs des provinces concernées (Hà Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thiên-Huê) via des politiques préférentielles fut hautement appréciée.

Nguyên Van Cho, vice-président du Comité populaire du district de Phong Diên, province de Thua Thiên-Huê, a souligné que cette décision du gouvernement avait favorisé le rétablissement de la production et permis de stabiliser la vie des pêcheurs, dans l’immédiat ainsi que sur le long terme.

Concrètement, les pêcheurs ont pu emprunter jusqu’à 100 millions de dôngs (4.200 dollars) à un taux préférentiel. S’y ajoute une politique répondant à leurs attentes, celle du gel de la dette en cas d’impossibilité de rembourser les prêts ainsi que les intérêts dans les délais impartis. Ainsi, la banque revoit la période de remboursement de la dette, conserve cette dernière et offre même de nouveaux emprunts. Les établissements de crédit ne perçoivent ainsi pas les intérêts lors du gel de la dette.

Selon Trinh Duc Hùng, président du Comité populaire de Phong Diên, les autorités locales se sont rendues dans les villages pour écouter directement les souhaits des pêcheurs.

Leurs recommandations concernant le soutien à la reconversion dans la pêche côtière, l’aquaculture et l’aviculture notamment ont été rapportées au Service provincial de l’agriculture et du développement rural.
 
Après deux ans et demi, l’exploitation des produits halieutiques, particulièrement via la pêche hauturière, s’est stabilisée avec un volume qui augmente progressivement. Le secteur de l’aquaculture s’est ainsi redressé et la consommation de fruits de mer bat son plein. Le commerce de poissons et d’autres produits aquatiques a retrouvé un rythme normal.

Accompagner les pêcheurs

L'environnement maritime propre contribue à doper le développement socio-économique. Photo: VNA

Hà Sy Dông, vice-président du Comité populaire de Quang Tri, a déclaré que l’incident écologique causé par la Sarl de sidérurgie Hung Nghiêp Formosa Hà Tinh (Centre) avait affecté dans sa province plus de 8.000 familles, soit près de 31.000 personnes, ainsi que plus de 3.000 navires. Les pertes économiques se sont élevées à plusieurs milliers de milliards de dôngs.

Après ce désastre, parallèlement aux mesures gouvernementales, les autorités locales ont pris des mesures afin d’aider les populations touchées. Les autorités se sont rendues sur place pour rencontrer la population locale afin de l’informer du plan d’action en sa faveur. En particulier, cette province s’est concentrée sur la reconversion professionnelle des habitants de 16 communes et faubourgs sinistrés ainsi que sur l’indemnisation des victimes.

"Jusqu’à ce jour, nous pouvons ainsi dire que la pêche, le commerce de produits aquatiques, ainsi que le tourisme littoral ont retrouvé un rythme normal. Les dédommagements ont été réalisés de manière transparente", a souligné Hà Sy Dông.

La province de Hà Tinh, la plus touchée avec environ 60.000 travailleurs affectés, a elle aussi déployé des efforts considérables pour stabiliser rapidement la vie de ses habitants ainsi que restaurer son économie. Le Comité populaire provincial a fait don de plus de 6,2 millions de tonnes de riz à 19.247 familles, soit 67.988 personnes. Il a également fourni une aide de 23 milliards de dôngs (près d’un million de dollars) à plus de 5.000 armateurs. Sans oublier une assistance financière de 1.748 milliards de dôngs (environ 75 millions de dollars) à quelque 60.800 pêcheurs.

À ce jour, les bilans commerciaux concernant les services de pêche, d’aquaculture et de tourisme sont redevenus positifs, à leur niveau de 2016.
 
De bons signes à Quang Binh

Les pêcheurs de Quang Binh investissent dans la construction de navires à grande capacité pour la pêche en haute mer.Photo: VGP

  
Quang Binh, quant à elle, a subi plus de 40% des pertes totales des quatre provinces affectées. Le traitement de la catastrophe a été mis en œuvre de manière opportune et efficace par les autorités provinciales. La situation actuelle en termes de sécurité politique et d’ordre public est également stabilisée. Un contexte encourageant qui a poussé les pêcheurs à renforcer leur production et un soutien tant moral que financier qui leur a permis d’améliorer leurs navires et de trouver le courage pour repartir en mer.
 
La province a exploité 59.485 tonnes de produits aquatiques en 2017, soit 112,2% de son plan annuel et 118,5% du total de l’année précédente. La production aquacole s’est élevée quant à elle à 11.682,7 tonnes, soit 100,7% de celle de 2016. Les activités aquacoles reviennent à la normale de même que les ventes de produits halieutiques. Le tourisme de Quang Binh s’est lui aussi bien rétabli, ce dont les professionnels du secteur se réjouissent.
 
L’environnement marin des localités touchées ne sera plus affecté grâce notamment au soutien actif du gouvernement, des ministères, des autorités locales, ainsi qu’à la solidarité des populations. Une stabilité propice au développement socio-économique des provinces du Centre mais également de tout le pays. – CVN/VNA