Photo : VNA
 
 
 
Hanoï (VNA) – Bloomberg, Financial Times, Brookings Institution, The News Lens International ont tous publié des articles sur les acquis économiques du Vietnam. 

Le site américain Bloomberg a indiqué que l’économie vietnamienne se transformait rapidement, d’un exportateur de pétrole brut, de café et de chaussures, en un centre manufacturier qui attire de grandes entreprises comme la sud-coréenne Samsung Electronics Co. Selon Bloomberg, une classe moyenne en formation rapide, avec un pouvoir d’achat croissant, constitue l’un des facteurs décisifs pour l’attraction du Vietnam. 

Le journal britannique Financial Times a cité des indices impressionnants dans divers secteurs pour illustrer le développement rapide du Vietnam. En 2017, le marché vietnamien des IPO a attiré 6 milliards de dollars et occupé la première place en Asie du Sud-Est. Au premier trimestre 2018, le PIB national a enregistré une hausse de 7,38%, un record de ces 10 dernières années, grâce aux avancées de l’industrie et de la construction. Depuis janvier, l’indice VN-Index a augmenté de 17% et dépassé plusieurs grands marchés en Asie. Le Vietnam a également devancé l’Indonésie pour devenir un grand exportateur, bien que son économie ne représente qu’une cinquième de l’économie indonésienne. 

Dans un article publié sur le site de la Brookings Institution (Etats-Unis), l'auteur a qualifié le Vietnam d’un miracle. En 2017, le commerce du Vietnam a représenté 190% du PIB, largement supérieur au niveau de 70% connu en 2007. Entre 2014 et 2016, le secteur de la production a créé 1,5 million d’emplois. Selon l’auteur, les leçons du Vietnam peuvent être utiles pour les pays en développement mais aussi pour les pays développés. Outre une main-d’œuvre moins chère, la stabilité politique et une situation géographique proche de grandes chaînes d’approvisionnement mondiales, le Vietnam a de bonnes politiques sur l’intégration économique mondiale, l’investissement dans les ressources humaines et les infrastructures. 

The News Lens International, de son côté, a indiqué que le Vietnam avait un problème lié à l’eau, car seulement 10% des foyers et 25% des usines industrielles traitent leurs eaux usées avant son retour dans le milieu naturel. La pénurie d’eau propre et la pollution s’aggravent en raison de changements climatiques. -VNA