Hanoï (VNA) – Depuis le début de l’année, les exportations des fruits et légumes vietnamiens ont rapporté 1,32 milliard de dollars, soit une hausse de près de 30% en variation annuelle. Pour la première fois, la valeur d’exportation de ces produits a dépassé celle du pétrole brut.

Photo: VNA

Une croissance considérable des ventes a été observée vers les Etats-Unis, le Japon, la Chine, la République de Corée, la Thaïlande. La Chine demeure le plus grand importateur.

Le Vietnam vise 10 milliards de dollars d’exportations de fruits et légumes dans un proche avenir.

Pour définitivement ouvrir le marché des fruits et légumes, il faut régler les deux principaux obstacles que sont la mise en quarantaine des variétés de plantes et la sécurité sanitaire des aliments, en particulier la présence de résidus de pesticides dans des fruits et légumes, a indiqué Hoang Trung, chef du Département de protection des plantes relevant du ministère de l'Agriculture et du Développement rural.

Entre janvier et avril, les exportations de produits agricoles, sylvicoles et aquatiques sont estimées à 3,2 milliards de dollars, portant le total à 12,3 milliards de dollars au cours des quatre premiers mois de l’année, soit une croissance de 11,9% en glissement annuel.  Dans les détails, les produits agricoles principaux ont rapporté 6,5 milliards de dollars (+11,9%); les produits aquatiques, 2,4 milliards (+13%); et les produits sylvicoles, 2,7 milliards (+7,9%). -VNA