Les exportations de fruits et légumes devraient continuer à être favorisés

Selon le ministère de l'Agriculture et du Développement rural, les exportations de fruits et légumes au premier semestre 2024 ont rapporté 3,4 milliards de dollars, en hausse de 28% en variation annuelle.

Le durian exporté vers la Chine. Photo: VNA
Le durian exporté vers la Chine. Photo: VNA

Hanoï (VNA) – Selon le ministère de l'Agriculture et du Développement rural, les exportations de fruits et légumes au premier semestre 2024 ont rapporté 3,4 milliards de dollars, en hausse de 28% en variation annuelle.

C’étaient le durian, le fruit du dragon, la banane et la longane qui ont grandement contribué à la croissance des exportations de fruits et légumes, selon l'Association des fruits et légumes du Vietnam (Vinafruit).

En outre, les exportations vers les principaux marchés ont enregistré une augmentation de 10 à 50% par rapport à la même période de l'année dernière. La Chine, la Thaïlande et la République de Corée sont restées de grands importateurs. Fin mai, ces marchés ont augmenté leurs importations de 30 à 60% par rapport à la même période de l'année dernière. Notamment la Chine, au cours des cinq premiers mois de l'année, a dépensé environ 1,7 milliard de dollars pour importer des fruits et légumes vietnamiens, en hausse de 33% en rythme annuel.

Selon les prévisions de la Vinafruit, les exportations vietnamiennes de fruits et légumes devraient continuer à être favorisées dans un avenir proche grâce à une production abondante, à une hausse de la demande sur plusieurs marchés traditionnels et potentiels.

En particulier, certains fruits comme le durian, le fruit du dragon, l’ananas, la pastèque, la mangue, la longane..., contribueront à la croissance des exportations vers le marché chinois.

Les Hauts Plateaux du Centre, la plus grande zone de culture du durian au Vietnam, seront en pleine saison de récolte en septembre et octobre. L’année dernière, pendant cette même période, les exportations de durian ont atteint un niveau record en raison d'une rupture de stock en Thaïlande.

Concernant le fruit du dragon, cette année, en raison des impacts d'El Nino, la production dans le monde a chuté. Dans les pays d'Europe et d'Amérique du Nord, les approvisionnements en provenance du Mexique et des pays d'Amérique du Sud ont connu de mauvaises récoltes cette année, créant ainsi une opportunité pour ce fruit au Vietnam. En outre, la diminution de l’offre due aux impacts du changement climatique a entraîné une hausse des prix au cours des premiers mois de l’année.

Selon le ministère de l'Agriculture et du Développement rural, la délivrance de codes de zones de cultures et d’établissements d’emballage contribuent à améliorer la fiabilité des produits agricoles vietnamiens. À ce jour, 7.558 codes de zones de cultures dans 56 localités ont été délivrées, outre 1.558 codes d’établissements d’emballage, au service des exportations vers des marchés tels que Chine, États-Unis, Australie, Nouvelle-Zélande, République de Corée, Japon et UE...

En 2023, les exportations de fruits et légumes ont atteint un niveau record de 5,6 milliards de dollars, soit une augmentation de près de 66% par rapport à 2022. On s’attend à ce que les exportations en 2024 atteignent plus de 6,5 milliards de dollars. -VNA

Voir plus