Hanoi (VNA) – Les électeurs vietnamiens ont envoyé à la 4e session de l’Assemblée nationale du Vietnam de la 14e législature 3.320 idées et propositions, a fait savoir lundi 23 octobre le président du comité central du Front de la Patrie du Vietnam, Trân Thanh Mân.

Le président du comité central du Front de la Patrie du Vietnam, Trân Thanh Mân, à la 4e session de l’Assemblée nationale du Vietnam, le 23 octobre. Photo: VGP

Les propositions se concentrent sur les aspects concernant la production, le commerce et la vie de la population ; la santé et l’assurance de la sûreté alimentaire ; l’éducation et la formation professionnelle ; la prévention et la lutte contre la corruption, le gaspillage et le travail d’organisation et d’encadremen ; la gestion urbaine, les communications et les transports ; l’assurance de la sécurité, de l’ordre et de la sûreté sociaux.

Les électeurs saluent les efforts du gouvernement, des échelons et des branches dans la mise en œuvre de la résolution du 5e Plénum du Comité central du Parti communiste du Vietnam du 12e mandat, avec l’accent mis sur le développement des composantes économiques, l’encouragement des start-up et de l’économie privée, la réduction des procédures administratives, le renforcement du drainage des investissements et l’accélération des exportations, a-t-il indiqué.

Cependant, nombre d’entreprises et habitants ont encore déploré l’existance des “petits permis”, la lenteur de la mise à exécution de certaines réglementations et des procédures douanières. Ils demandent donc au gouvernement de donner instruction aux ministères et secteurs de continuer d’accélérer les réformes administrives, la simplification et la réduction des procédures administratives, d’adopter des politiques susceptibles de faciliter davantage le développement et l’intégration internationale des entreprises, a-t-il poursuivi.

Les électeurs ont également exhorté le gouvernement à donner instruction au ministère de la Santé d’intensifier la santé préventive, de mettre strictement en œuvre les règlements sur la gestion des médicaments, l’adjudication de marchés publics et les importations, de sanctionner les unités et individus contrevenants. 

Sur la prévention et la lutte contre la corruption, le gaspillage et le travail d’organisation, les électeurs ont estimé que la découverte de la corruption n’était pas effectuée en temps voulu, que les actes de corruption sanctionnés étaient nombreux mais le nombre de cas traités pénalement et la récupération de biens détournés restait modeste.

Les électeurs ont proposé à l’Assemblée nationale et au gouvernement de diriger de manière énergique la prévention et la lutte contre la corruption, l’accélération des réformes administratives, la réorganisation de la production agricole, la responsabilisatiron des personnes à la tête des ministères et branches, la planification urbaine notamment à Hanoi et Hô Chi Minh-Ville, et l’amélioration du travail de réception des citoyens. – VNA