Hanoi (VNA) - Lancé il y a 10 ans, le mouvement «Les Vietnamiens privilégient les produits vietnamiens» a encouragé les Vietnamiens à choisir les produits domestiques et les entreprises nationales et à accorder plus d’attention à la demande domestique.

Photo: thoibaokinhteVN


Dix ans après le lancement du mouvement, plus de 90 % des marchandises proposées dans les supermarchés nationaux sont fabriqués au Vietnam. Dans les marchés et les autres canaux de distribution traditionnels, ce taux est de plus de 60 %.

Selon Lê Tiên Truong, directeur général du groupe du textile et de l’habillement du Vietnam (Vinatex), son groupe s’intéresse beaucoup à l’élargissement de ses parts du marché domestique. 

«Après 10 ans de mise en œuvre de ce mouvement, notre secteur en a tiré trois grandes leçons. La première concerne le développement des ressources humaines. La deuxième est dans le choix des marchés cibles. La troisième est la concurrence sur le plan des prix et des services. À mon avis, avec davantage d’efforts dans ces sens, nous pourrons répondre aux exigences des consommateurs vietnamiens», a-t-il fait savoir.

Lors de la conférence-bilan sur ce mouvement qui a eu lieu à la fin de la semaine dernière, Trân Quôc Vuong, membre du secrétariat du Parti communiste du Vietnam, a indiqué: «Pour que les consommateurs domestiques choisissent les produits vietnamiens, les entreprises doivent sans cesse moderniser leurs technologies pour que leurs produits répondent aux exigences de protection de l’environnement, de qualité, de prix et de compétitivité.»

Le mouvement entre maintenant dans une nouvelle phase, la conquête des consommateurs par la qualité. – VOV/VNA