L'ere des vehicules electriques cree de nouvelles opportunites commerciales hinh anh 1Une station de recharge électrique de VinFast. Photo: VinFast
Hanoï (VNA) - L'ère des véhicules électriques est sur le point de débuter, offrant de nouvelles opportunités commerciales pour les stations de recharge électrique qui devraient se développer dans les années à venir.
 
En juillet 2022, le Premier ministre a approuvé le programme d'action sur la transformation de l'énergie verte, la réduction des émissions de carbone et de méthane dans le secteur des transports. À partir de 2025, les nouveaux bus ne fonctionneront qu'à l'électricité ou à l'énergie verte. D'ici 2030, environ 50% des bus et des nouveaux taxis utiliseront l'électricité ou l'énergie verte. D'ici 2040, la production, l'assemblage et l'importation de véhicules à carburants fossiles destinés à un usage domestique seront réduits,  puis suspendus. D'ici 2050, tous les véhicules automobiles  fonctionneront  à l'électricité et à l'énergie verte.

Selon les prévisions, les voitures électriques deviendront un moyen de transport en croissance rapide et très populaire à partir de 2025.

Depuis cette année, des entreprises ont commencé à développer des véhicules électriques pour le marché vietnamien. TMT a lancé la mini-voiture électrique Wuling HongGuang, tandis que Hyundai Thanh Cong a présenté le modèle de voiture électrique Ioniq 5. Le constructeur automobile VinFast a également lancé une série de nouveaux modèles, à savoir VF3, VF6 et VF7, fabriqués et assemblés au Vietnam. Dans un proche avenir, le marché automobile sera très actif, avec le lancement de modèles électriques.

Selon les prévisions de BMI Research, une unité de recherche de la société de notation de crédit Fitch Solutions, les ventes de véhicules électriques au Vietnam devraient doubler en 2023 par rapport à 2022, atteignant 18.000 unités. Les ventes de véhicules électriques au Vietnam devraient augmenter de 25,8% par an pour la période 2023-2032 avec 65.000 unités par an contre 8.400 unités en 2022.

L'Association des constructeurs automobiles du Vietnam (VAMA) prévoit également que le nombre de véhicules électriques  au Vietnam atteindra environ un million d'unités d'ici 2030 et 3,5 millions d'ici 2040.

Avec ces développements, le marché des voitures électriques au Vietnam est plein de potentiel dans un proche avenir. Le développement des véhicules électriques entraînera également le développement d'infrastructures de stations de recharge, offrant aux investisseurs l'opportunité de développer ces équipements pour les véhicules électriques.

Actuellement, deux entreprises fournissent des services de station de recharge de batterie pour les véhicules électriques au Vietnam, à savoir les sociétés VinFast et EVIDA. VinFast développe environ 150.000 ports de recharge dans tout le pays, avec un coût de recharge de 3.210,9 dôngs/KWh. EVIDA développe des bornes de recharge publiques au prix unitaire de 8.900 dôngs/KWh. Le coût moyen de la recharge des batteries en Asie du Sud-Est équivaut actuellement à environ 8.000 dôngs/KWh.

Le marché de la recharge électrique est plein de potentiel  et promet d'attirer de nouveaux investisseurs. Le groupe Électricité du Vietnam (EVN) a commencé à participer à ce marché en installant des stations  à Hanoï et dans d'autres localités. En outre, des entreprises leaders mondiales dans ce domaine ont également exprimé leur intention d'élargir le marché des stations de recharge électriques au Vietnam, telles que Siemens, ABB...

Notamment, Charge , basée à Singapour, a annoncé son plan de développement de stations de recharge au Vietnam et de connecter l'Asie du Sud-Est. Charge prévoit de construire 45 bornes à haut débit reliant Singapour, la Malaisie, la Thaïlande, le Cambodge et le Vietnam, qui seront opérationnelles d'ici fin 2024.

L'ère des véhicules électriques commence, offrant de nouvelles opportunités pour un nouveau secteur, celui des stations de recharge qui devrait se développer fortement ces prochaines années. -VNA