Le Vietnam vise a maintenir une inflation a moins de 4% en 2020 hinh anh 1Photo: hanoimoi.com.vn

Hanoï (VNA) - En février, l'indice des prix à la consommation (IPC) a reculé de 0,17% sur un mois, mais progressé de 5,4% sur un an, selon l’Office général des statistiques (GSO).

Les organes compétents et les localités du Vietnam continuent à assurer l’offre des marchandises et la stabilisation des marchés dans le but de maintenir le taux d’inflation à moins de 4% cette année.

En février, les prix de cinq des 11 groupes de marchandises et services répertoriés ont connu une hausse mensuelle. La plus forte hausse a concerné le groupe des "Restauration et services liés à l'alimentation" (+0,26%). Les quatre autres ont enregistré une croissance allant de 0,04% à 0,17%.

Toutefois, les prix de six groupes de marchandises ont vu une baisse mensuelle de 0,03% à 2,5%. Parmi eux, le groupe des "Transports" a connu la plus forte baisse (-2,5%), a fait savoir Mme Do Thi Ngoc, cheffe du Département des statistiques des prix (relevant de l’Office général des statistiques).

Selon elle, la baisse de l’IPC en février est expliquée par le recul des prix de plusieurs biens de consommation, aliments et vivres après les vacances du Têt (Nouvel An lunaire) ; la baisse du pouvoir d’achat en raison des impacts négatifs de l’épidémie de COVID-19 ; et le recul des prix du pétrole et des carburants.

L’économiste Ngo Tri Long a estimé que les impacts du COVID-19 pourraient faire chuter l’IPC dans les temps à venir à cause des restrictions aux échanges commerciaux, de la réduction du commerce, des achats et des services.

De leur côté, les organes compétents prennent des solutions synchrones. Le ministère de l’Industrie et du Commerce se focalise sur la stabilisation des marchés, le renforcement du contrôle des marchandises, notamment des produits de première nécessité. Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a demandé aux éleveurs d’augmenter l’élevage de porcs afin de stabiliser les prix de ce produit.

En particulier, le gouvernement a d’ores et déjà donné des instructions pour contrôler l’inflation, en se concentrant sur la garantie de l’harmonie entre l’offre et la demande des aliments et des produits de première nécessité, etc.

En outre, le gouvernement a appelé les institutions financières et les banques à reporter le paiement des dettes et à réduire les taux d’intérêt en faveur des entreprises pour soutenir les activités de production et d’affaires. -VNA