New York (VNA) – Le représentant permanent de l’Indonésie auprès de l’ONU, Dian Triansyah Djani, a exprimé sa conviction que le Vietnam assumera avec brio ses responsabilités s’il est élu au Conseil de sécurité de l’ONU.

Le représentant permanent de l’Indonésie auprès des Nations unies, Dian Triansyah Djani. Photo : AFP/Getty Images

 

Le Vietnam a bien préparé la campagne, a-t-il indiqué à la VNA, ajoutant que la Mission permanente du Vietnam à l’ONU a multiplié les contacts pour expliquer sa candidature et que les pays membres de l’ASEAN ont soutenue de tout cœur en souhaitant être représenté au Conseil de sécurité.

Il a également indiqué que si le Vietnam est élu, le pays aura seulement six mois pour se préparer à assumer ce poste alors que les défis pour le monde sont plus différents qu’autrefois et le volume des travaux a triplé par rapport à la décennie précédente.

Le 7 juin, l’Assemblée générale de l’ONU élira cinq membres non permanents (sur dix membres au total) pour siéger au Conseil de sécurité pendant deux ans. Le Vietnam, l’unique candidat de la région Asie-Pacifique, devra obtenir les deux tiers des voix pour être élu. 

Le Vietnam apportera une contribution considérable, car le pays est très fiable, travaille sur des principes, a envoyé des troupes aux forces de maintien de la paix et est capable de jouer un rôle dans de nombreux autres domaines, s’il est élu membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, a-t-il déclaré.

Le Vietnam a été élu membre de plusieurs organes onusiens, tels que le Conseil de sécurité (mandat 2008-2009), le Conseil économique et social (1998-2000 et 2016-2018), le Conseil des droits de l’Homme (2014-2016), le Conseil exécutif de l’UNESCO (2015-2019), et la Commission du droit international (2017-2021). – VNA