Hanoi (VNA) - Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc qui a reçu mercredi 31 juillet à Hanoi l’ambassadeur sortant suédois Pereric Hogberg, a appelé la Suède à renforcer ses relations avec le Vietnam dans différents domaines, notamment le commerce et l’investissement.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (à droite) serre la main de l’ambassadeur de Suède au Vietnam, Pereric Hogberg, le 31 juillet à Hanoi. Photo: VNA

Il a indiqué que les investissements suédois au Vietnam chiffrés à près de 370 millions de dollars en 2017 ont triplé, et que les échanges commerciaux bilatéraux ont atteint environ 1,5 milliard de dollars l’an dernier mais restaient encore inférieurs au potentiel des deux pays.

Le chef du gouvernement a suggéré que les deux parties redoublent d’efforts pour augmenter ces chiffres et renforcer leur coopération dans les domaines de l’innovation, de la science et de la technologie.

Il a également souligné que des échanges populaires accrus créeraient une base importante pour que les deux pays renforcent leurs partenariats dans d’autres domaines.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a profité de l’occasion pour remercier la Suède pour son aide au Vietnam au cours des dernières années et son soutien à la candidature du Vietnam au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2020-2021.

Il a également salué le rôle joué par la Suède dans l’accélération de la ratification par l’Union européenne (UE) de l’Accord de libre-échange UE-Vietnam.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé à l’ambassadeur de transmettre son invitation à son homologue suédois d’effectuer une visite au Vietnam.

Pour sa part, l’ambassadeur Pereric Hogberg a souligné les relations fructueuses entre la Suède et le Vietnam au cours des 50 dernières années et s’est déclaré convaincu que celles-ci se développeront dans les 50 prochaines années.

Le diplomate suédois a déclaré que les entreprises suédoises souhaitent investir dans de nombreux secteurs au Vietnam et que de plus en plus d’entreprises vietnamiennes s’intéressent au marché suédois.-VNA