La plage de Duong Dong, district de Phu Quoc. Photo: VNA 

Le Vietnam s'efforce de devenir un pays fort par la mer

Hanoï (VNA) - Le Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV) du 10e mandat a approuvé la 9e résolution sur la "Stratégie maritime du Vietnam jusqu'en 2020", avec l'objectif de faire du Vietnam un pays fort et riche par la mer.

Évaluant les 10 ans de mise en œuvre de la Stratégie maritime du Vietnam, le vice-ministre des Ressources naturelles et de l'Environnement Tran Quy Kien a déclaré que l'Assemblée nationale (AN) avait adopté des Lois sur la mer du Vietnam (2012), les ressources naturelles, l'environnement maritime et insulaire (2015), le Code de navigation maritime du Vietnam (2015), la Loi sur l'aquaculture (modifiée et complétée en 2017), etc.

Le gouvernement a promulgué plus de 10 arrêtés et le Premier ministre a fait de même pour plus d'une centaine de décisions sur la gestion de l'État, la mise en œuvre des lignes, politiques, stratégies, aménagements et programmes de développement socioéconomique, de garantie de la défense et de la sécurité maritime et insulaire.

Lors de ces dix dernières années, les ministères et secteurs du ressort central comme local ont fait des efforts pour intégrer de manière concrète et efficace la stratégie maritime  dans les programmes et projets de développement de l'économie maritime.

Selon les statistiques de l'Administration nationale du tourisme du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, le nombre d'arrivées étrangères au Vietnam est passé de 2,14 millions de touristes en 2000 à 12,9 millions en 2017, soit six fois de plus au cours des 17 ans.

Le nombre de touristes domestiques a augmenté successivement, de 11,2 millions en 2000 à 73,2 millions en 2017. Notamment, environ 60 millions de touristes vietnamiens et étrangers se sont rendus dans 28 villes et provinces côtières du Vietnam en 2017.

Les contributions du secteur touristique à l'économie nationale sont très encourageantes. Ce secteur a rapporté 510.900 milliards de dôngs (22,6 milliards de dollars) de revenus. Le chiffre d'affaires du secteur touristique de 28 villes et provinces côtières représente 70% de celui de tout ce secteur.

L'économie de navigation maritime a connu des évolutions remarquables. Les secteurs du transport maritime, des services portuaires et de la construction navale ont enregistré un rythme de croissance de 22% par an pendant la période 2007-2010 et de 13% par an pour la période 2011-2015. Jusqu'en novembre 2017, la flotte maritime du pays a eu un tonnage total de 7,8 millions de tonnes, se classant au 4e rang au sein de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) et au 30e rang mondial. Le volume des frets manutentionnés via les ports maritimes a augmenté d’année en année pour atteindre 511,6 millions de tonnes en 2017.

Le volume de l'exploitation et de la transformation des fruits de mer a augmenté de 50% pour atteindre 3,19 millions en 2017 contre 2,07 millions en 2007. La valeur des exportations des produits aquatiques a la tendance à augmenter, passant de 6,03 milliards de dollars en 2010 à 7,05 milliards en 2016.

Fin 2017, le pays comptait 17 zones économiques côtières sur une superficie totale de près de 845.000 ha, attirant 78,6 milliards de dollars d'investissement. En 2016, les ZE côtières ont réalisé un chiffre d'affaires total de 8 milliards de dollars et exporté pour plus de 5 milliards de dollars, contribuant environ 30.000 milliards de dongs au budget de l'État. Ces ZE ont également créé des emplois à environ 130.000 travailleurs.

Bien que la gestion et l'exploitation des ressources naturelles et de l'environnement maritime aient obtenu des résultats remarquables, certains secteurs ne répondent pas encore aux aspirations. Le revenu per capita des habitants vivant dans les zones côtières n'est plus trop élevé qu'à la moyenne nationale. Les contributions de l'économie de la navigation maritime, du secteur gazo-pétrolier et de l'exploitation et de la transformation des fruits de mer au Produit intérieur brut (PIB) du pays ont la tendance à diminuer. -VNA