New York (VNA) – L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam à l’ONU, s’est félicité jeudi 28 mars de l’adoption par le Conseil de sécurité  d’une nouvelle résolution qui renforce son arsenal contre le financement du terrorisme.  
 
L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam à l’ONU, s'exprime au débat du Conseil de sécurité, le 28 mars. Photo : VNA

Il a indiqué que son pays avait progressivement aligné son cadre normatif sur les résolutions adoptées par le Conseil de sécurité pour contrer le financement du terrorisme, en prévoyant, notamment, des pénalisations sévères pour toute activité de blanchiment d’argent ou de financement du terrorisme.  

Lors du débat sur la prévention et le combat contre le terrorisme, le diplomate a  recommandé au Conseil de sécurité de renforcer l’application des régimes de sanction existants.  

En outre, le Vietnam appuie les efforts de mise en œuvre du plan d’action de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) pour la prévention et la lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent pour la période 2018-2025, a-t-il indiqué.

L’ambassadeur Dang Dinh Quy a aussi insisté sur l’importance cruciale d’intensifier la coopération entre États pour ce qui est du partage d’informations sur les transactions suspectes, et de renforcer les capacités pour répondre aux menaces que représentent les nouvelles méthodes de financement.  
 
Par la résolution 2462 (2019) présentée par la France qui préside le Conseil de sécurité pendant le mois de mars, le Conseil de sécurité demande aux Etats membres d’accroître la coopération internationale pour mieux lutter contre le financement du terrorisme.

Contrairement aux précédentes résolutions sur le financement du terrorisme, le texte adopté permet de prendre en compte les principales questions émergentes, comme les typologies novatrices de financement du terrorisme.
 
Débat du Conseil de sécurité sur les menaces à la paix et à la sécurité internationales résultant d’actes terroristes au siège de l’ONU à New York, le 28 mars. Photo: VNA

Le secrétaire général adjoint au Bureau de lutte contre le terrorisme de l’ONU (UNOCT), Vladimir Voronkov, qui s’exprimait en visioconférence depuis Rome, s’est félicité de l’adoption de cette résolution survenue, selon lui, à un moment critique.

Les attaques récentes dans le monde entier montrent que les flux financiers continuent d’atteindre les groupes terroristes par des moyens tant illégaux que légaux. Un effort concerté pour redoubler l’attention du monde sur la lutte contre le financement du terrorisme est donc crucial, a-t-il dit.

Il a noté que plusieurs résolutions du Conseil de sécurité ont été consacrées à la lutte contre le financement du terrorisme mais que celle-ci aide à regrouper les différentes exigences en un seul texte et à élargir le champ d’action à de nouveau défis, notamment les aspects innovants du financement du terrorisme.

Vladimir Voronkov s’est félicité du rôle que la résolution attribue à l’UNOCT dans la définition des moyens de supprimer le financement du terrorisme et d’aider les pays à renforcer leurs capacités pour mettre en œuvre les grandes priorités. – VNA